Conformément à la tradition, le conseil d’administration de Mca-Bénin II a tenu sa 19e session pour se lancer dans un autre trimestre. Lequel sonne l’entrée dans la quatrième année d’exécution du projet. C’était hier, jeudi 18 juin 2020 à l’hôtel Novotel de Cotonou où les administrateurs ont passé en revue les travaux et donné de nouvelles orientations.

La menace de la pandémie de Covid-19 n’a pas empêché l’exécution des activités du Mca-Bénin II. Ainsi, a-t-on noté à travers le bilan fait par le coordonnateur national, Gabriel Degbegni. Pour lui, la troisième année de mise en œuvre du Compact a tenu substantiellement ses promesses. C’est pour dire que malgré la situation de télétravail liée aux mesures sanitaires prises pour lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus et garantir la santé et la sécurité du personnel, la Coordination Nationale a poursuivi ses activités. « En effet, la quasi-totalité des grands contrats ont été signés, notamment le contrat relatif au lot A Postes avec l’entrepreneur Grid Solutions Sas, dans le cadre du renforcement et de la modernisation du réseau de distribution de la Sbee. Les études préalables au démarrage des travaux sont en cours », a-t-il exposé.

Ainsi, a-t-il indiqué, le trimestre passé a été marqué par la poursuite de la mise en place des pré-requis au démarrage des travaux sur les sites dont spécifiquement la revue des garanties, celle des projets de contrats d’assurance et autres livrables, notamment les Plans de gestion opérationnels, à savoir les plans de gestion environnementale et sociale-construction, les plans d’intégration sociale et du genre, les plans de gestion santé et sécurité-construction, les plans d’engagement avec les parties prenantes-construction, etc. il a ensuite indiqué que le suivi des activités des six (06) premiers projets cofinancés par la Facilité d’Energie Propre Hors-Réseau (Ocef) a également été lancé. De même, Mca-Bénin II a poursuivi d’une part la préparation et la signature des accords de cofinancement pour les 11 projets du deuxième appel à projets dont 3 ont été effectivement signés, et d’autre part la finalisation du modèle de convention de concession et le démarrage de l’instruction des dossiers avec l’Aberme et l’Are pour les titres d’exploitation des mini-réseaux électriques. Par ailleurs, poursuit-il, les travaux sur les Plans de Gestion Environnementale, Santé et Sécurité des projets de l’Ocef ont démarré avec l’Agence béninoise pour l’environnement (Abe). Plus loin dans son bilan, le coordonnateur national de Mca-Bénin II, Gabriel Degbegni a indiqué que, sur la base de ces résultats, on peut retenir que le taux d’engagement des Fonds Cif et Compact est de 76%, et celui de la contribution du Gouvernement de 93% au terme des trois années de mise en œuvre du Compact.

Les exhortations du Pca

Prenant acte du bilan, le président du Conseil d’administration, Abdoulaye Bio Tchané a indiqué que tant que le Programme n’est pas clôturé, il reste encore beaucoup à faire pour réussir à impacter réellement les conditions de vie des populations béninoises. Ceci, a-t-il dit,  à travers la disponibilité d’une énergie électrique efficace et fiable pour une croissance économique forte et durable. « C’est l’objectif ultime de l’Accord de Don et nous devons dans une dynamique constructive maintenir le cap et parvenir au but fixé dans les délais impartis » a lâché le Pca avant de rassurer que c’est à cette condition que nous pouvons démontrer notre capacité à bien exécuter les programmes et à consommer à bon escient les ressources mobilisées. Pour lui, en cette période critique de la pandémie de la Covid-19, « nous devons maintenir une veille permanente. De manière spécifique, nous devons redoubler de vigilance dans la gestion des risques de non achèvement des travaux. ».  A cet effet, j’ai instruit la coordination pour que les activités restent fixées au calendrier initial, a-t-il insisté.

« Conformément à l’agenda de la session, nous examinerons, entre autres, la documentation relative aux demandes de décaissement des différentes ressources du Programme pour le trimestre de Juillet à Septembre 2020. Nous aborderons aussi le nouveau plan de passation des marchés et plusieurs modifications de contrats pour lesquelles notre appréciation est requise par les textes fondamentaux de Mca-Bénin II » a exhorté Abdoulaye Bio Tchané avant de déclarer ouverte la 19è  session ordinaire du Conseil d’administration de Mca-Bénin II.

Gilles G. Gnimadi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici