La première édition  des  bourses  »Antoun Saadah » s’est tenue  à l’Université d’Abomey-Calavi à l’occasion des activités entrant dans le cadre de la célébration de l’anniversaire de Antoun Saadah, penseur syro-libanais né le 1er mars 1904. Plusieurs étudiants lauréats du département de Sociologie-Anthropologie ont été  récompensés. L’Amphi Téléthon a accueilli la cérémonie officielle qui a consacré ce premier acte le vendredi 26 février 2021.

La bourse  »Antoun Saadah » rentre désormais dans les habitudes au département de Sociologie-Anthropologie de l’Université d’Abomey-Calavi. En effet, le vendredi dernier, les étudiants Ayaba Ariane Floriane Sèwanou, Gilbert Koffi Houndjovi et Yabo Marie Grâce Gaga ont officiellement reçu chacun des attestations de bourse et des chèques d’une valeur de 100.000 Fcfa. Ces trois bénéficiaires sont en année de Licence dans les options sociologie du développement, socio-anthropologie de la santé, et Cultures et société. Le Donateur Hussein Hachem est à la fois Pdg de la Société  »Great Fret Roro », doctorant à l’Université d’Abomey- Calavi (Uac), acteur du développement et Doyen de la culture et les beaux-arts dans l’école du Nationalisme Social. Dans son allocution, le Chef du département de Sociologie-Anthropologie de l’Uac a expliqué le sens de l’octroi de cette bourse  »Antoun Saadah ».  A en croire le Dr. Azizou ChabiImorou, c’est une subvention offerte par Hussein Hachem pour encourager les meilleurs étudiants de ce département dont la sélection est basée sur trois critères. D’abord, il faut être étudiant et non salarié. Ensuite, avoir moins de 25 ans et enfin obtenir la plus forte moyenne dans les différentes options pour le compte de l’année académique 2019-2020. Pour  le Docteur Azizou ChabiImorou, il s’agit d’une bourse assez inédite offerte par un opérateur économique local à au département. «Je voudrais saisir cette occasion pour remercier le Donateur Hussein Hachem, un ami du Département, de l’Université », a-t-il dit avant d’exhorter les bénéficiaires à faire un bon usage de cette subvention dans leurs travaux de mémoire. A l’occasion, le recteur de l’Uac ému de cet acte généreux, a exprimé sa gratitude au donateur. Il a ensuite félicité les trois étudiants bénéficiaires tout en les invitant à la persévérance pour servir d’exemple à leurs successeurs, et favoriser la pérennisation de ce partenariat entre le Département de sociologie-anthropologie et le Pdg Hussein Hachem.

L’engagement le Pdg   »Great Fret Roro »pour soulager les étudiants

La première édition de la bourse Antoun Saadah est dénommée  »la société est connaissance et la connaissance est pouvoir », a précisé le donateur Hussein Hachem. En effet, il est motivé par ce geste  louable  par la situation  des étudiants qui font preuve d’excellence, mais manquent du nécessaire pour évoluer normalement dans leurs études. «Quand j’observe la situation économique du pays, je remarque qu’il y a une faiblesse quelque part, et j’ai souhaité mener une action pour encourager les étudiants du département de sociologie-anthropologie. Cette bourse est donc créée pour motiver les étudiants en Licence à redoubler d’efforts », a dit Hussein Hachem avant de renchérir par la suite que c’est en l’honneur du penseur Antoun Saadah et son école sociologique syrienne que la bourse est octroyée. «…Recevez cette bourse comme résultat d’un travail acharné et de lourdes labeurs, que ça soit pour vous un symbole de bravoure et de détermination. Par ce geste, vous devenez débiteurs,  non seulement de la génération actuelle mais  aussi de celle à venir. Nous vous souhaitons le meilleur pour vous et pour votre pays. », a-t-il souligné. Il urge de savoir que, selon les explications du Pdg Hussein Hachem, cette bourse qui permettra de couvrir  les dépenses des étudiants, s’étend sur 5 ans et se déroule en deux temps. Le premier qui aura une meilleure à l’issue de sa soutenance parmi les bénéficiaires qui ont reçu le chèque de 100 mille, percevra 200. 000 Fcfa. Hussein Hachem a rassuré que si les objectifs visés sont atteints, le programme sera étendu sur 10 ou 15 ans.

Junior Fatongninougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici