Le conseil d’administration de MCA-Bénin II  a tenu sa  24e session ordinaire, le 23 septembre dernier.  A cette assise,  Les résultats de juillet à septembre ont été examinés.

Gilles G. Gnimadi

« Depuis le démarrage du Programme, les taux d’engagement et de décaissement des ressources financières s’élèvent respectivement à 86% et 48%. Pour le trimestre juillet – septembre 2021 qui s’achève, le taux des engagements réalisés est d’environ 51% ; le taux de décaissement est de plus de 70%, en nette amélioration par rapport au trimestre précédent ». Ainsi le coordonnateur national du Mca Bénin II, Gabriel Dégbègny a présenté le niveau d’exécution des travaux et de décaissement.

En ce qui concerne la construction et la mise à niveau de lignes électriques à Cotonou et dans les régions, il a fait noter  que la tendance a été maintenue et les résultats obtenus sont plutôt rassurants quant à l’achèvement des travaux en décembre 2021. Au niveau du lot A lignes (Parakou, Djougou, Natitingou et environs), le taux d’avancement global du projet est de 87,19% contre une prévision de 90,76%, a-t-il indiqué avant de faire savoir que les travaux du lot B (lignes Cotonou) affichent un taux d’avancement global de 91,48% contre une prévision de 90,16%. Pour le coordonnateur national, le taux d’avancement global du lot C (lignes Cotonou) est de 92,39% contre une prévision de 92,90%. Selon le point du coordonnateur, la performance en ce qui concerne les travaux de réhabilitation, de renforcement ou de construction de postes et de sous-stations électriques est à améliorer. Certains postes seront achevés au 1er trimestre 2022 et les autres, au deuxième semestre 2022, a précisé Gabriel Dégbègny.

Au niveau du lot A Postes (Vèdoko, Maria-Gléta, Bohicon, Parakou, Djougou, Natitingou), le tauxd’avancement global du Projet est de 43,79% contre une prévision de 52,07%, soit un écart de – 8,28%. Le lot B Postes (Centrale Akpakpa, Cim-Bénin, Croix-Rouge et Gbèdjromédé) présente un taux d’avancement global de 79,43% contre une prévision de 98,53%, soit un écart de – 19,10%. Le plus satisfaisant  a été le résultat au niveau de ce projet a été  celui du lot C Postes (Fidjrossè, Aéroport et Ancien Pont) dont le taux d’avancement global est de 93,77% contre une prévision de 96,13%, soit un écart de – 2,36%.S’agissant des activités relatives à la construction du Centre national de contrôle de la  distribution d’électricité, il a exposé dans son discours que le taux d’avancement global du volet dispatching It/Scada est de 73,80% contre une prévision de 91,16 %,  soit un écart de – 17,36%. Tandis que le taux d’avancement réel des travaux relatifs à la construction des bâtiments est de 74,25%.

A la suite de cette présentation, le président du conseil d’administration,  Abdoulaye Bio Tchané, a indiqué dans son discours d’ouverture des travaux que cette 24e session ordinaire va examiner en détail ces résultats à travers les documents de décaissement des différentes ressources financières du Programme pour le trimestre de juillet à septembre 2021. Aussi, a-t-il ajouté « nous passerons également en revue  les perspectives pour le trimestre d’octobre à décembre 2021 et le plan de passation des marchés pour la période du 1er octobre 2021au 30 septembre 2022 ». Il n’a pas manqué d’insister sur l’appréciation des membres sur la qualité des dépenses effectuées par la coordination nationale au travers du rapport des auditeurs des comptes de Mca-Bénin II pour la période d’audit du 1er avril 2019 au 31 mars 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici