Les travaux du deuxième congrès ordinaire du Syndicat Autonome des Travailleurs du Ministère du Travail et de la Fonction Publique (Synatra-Mtfp)  se sont déroulés le samedi 20 mars 2021 à la Salle des fêtes des Tours Administratives à Cotonou. Cette assemblée générale dont l’ouverture a été donnée par le premier Secrétaire Général adjoint de la Csa-Bénin Richard D’Alméida, a accouché d’un nouveau bureau directeur conduit par Gilles Houessou.

Gilles Houessou, c’est lui qui dirigera pour les trois prochaines années, le Syndicat Autonome des Travailleurs du Ministère du Travail et de la Fonction Publique (Synatra-Mtfp). C’est ce qu’ont décidé les membres du syndicat le samedi dernier, lors des travaux du deuxième Congrès ordinaire du Syndicat placé sur le thème : «Les militants du Synatra-Mtfp à la recherche d’un comportement idéal, gage  de la prouesse de leur Ministère ».Au cours de ces assises, les congressistes ont eu à examiner le rapport financier et  le rapport moral. Ils ont eu à passer au peigne fin les différents problèmes auxquels sont  confrontés les agents du Ministère du Travail et de la Fonction Publique. Ils ont ensuite fait des propositions et recommandations ceci pour le bien du ce ministère et pour l’amélioration des conditions des  travailleurs.La cérémonie qui a consacré l’ouverture des travaux s’est déroulée sous l’égide du représentant du Ministre du Travail et de la Fonction Publique, Pierre Zanou et du premier Secrétaire Général adjoint de la Csa-Bénin Richard D’Alméida et des syndicats amis du Mtfp. Le président du comité préparatoire  Gilles Houessou, plantant le décor des interventions, a rappelé que les présentes assises répondent aux exigences des textes du syndicat. Le présent congrès permet donc  au syndicat d’être toujours dynamique aux cotés des travailleurs.  Dans son mot, le Sg du Synatra-Mtfp Charles Nomil a remercié la Csa-Bénin et son bureau pour leur appui constant aux côtés du syndicat et de son bureau depuis des années. Ses marques de reconnaissances sont également allées vers la ministre Adidjatou Mathys et son équipe. Avant de souhaiter un bon déroulement des travaux du congrès, il a invité tous les membres du syndicat à la détermination et de toujours s’appuyer sur les bonnes  valeurs, ceci pour le bien du syndicat, des travailleurs et du Ministère.  A la suite du Sg Sortant, les syndicats amis du Mtfp ont tour à tour reconnu que l’unité d’action a toujours caractérisé les syndicats du Mtfp.  Pour eux, le nouveau bureau devra suivre l’exemple de l’équipe de Charles Nomil pour que l’unité d’action continue de régner au sein des syndicats du Ministère.  Saisissant cette occasion, ils ont rappelé la commune doléance des travailleurs du Mtfp. Il s’agit de l’amélioration des conditions de vie de tous les travailleurs du ministère qui ont accompagné toutes les reformes du Pag liées à la Fonction Publique. Pour le représentant du Ministre du Travail et de la Fonction Publique, Pierre Zanou, la solution à cette requête  ne    tardera pas  à venir, a-t-il promis,  avant de souhaiter plein succès aux travaux. Ouvrant le présent congrès, le premier Secrétaire Général adjoint de la Csa-Bénin Richard D’Alméida a félicité ces militants pour la tenue de ce congrès. Saisissant cette occasion, il a prodigué quelques sages conseils aux congressistes. Il a par ailleurs, rassuré l’engagement de la Csa-Bénin à toujours accompagner ce syndicat dans la formation et toutes actions visant le bien du syndicat, des travailleurs et du Ministère. Mentionnons que ce congrès s’est tenu sous la supervision de Monsieur Marius Ahyi, Expert près de la Csa-Bénin.

Victorin Fassinou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici