Après leur démission collective, le 12 octobre 2020, du parti Mouvement des Elites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin), Philippe Hossou et son état-major politique après maintes réflexions ont décidé de rallier le Bloc Républicain. La déclaration officielle de leur adhésion a eu lieu le samedi 07 novembre 2020 lors d’une cérémonie déroulée dans la cour de l’Epp Tori-Gare et  sous les bénédictions du roi Tori Dah Kinidégbé Gbozèkpa.  C’était en présence  des  honorables Cyprien Togni, Octave Houdégbé,  Nathanael Sokpoekpe et  l’ancien maire d’Abomey- Calavi, le colonel Patrice Hounsou-Guèdè.

Philippe Hossou et ses  lieutenants  de la 5ème circonscription électorale sont désormais membres actifs du Bloc Républicain. La confirmation de leur adhésion  au Bloc Républicain a été faite le samedi dernier à la faveur d’une cérémonie placée sous les bénédictions du roi Tori Dah Kinidégbé Gbozèkpa. L’événement était rehaussé par la présence de trois députés  à savoir, Cyprien Togni,  Nathanael Sokpoekpe et Octave Houdégbé.  Dans le parterre des personnalités, il y avait l’ancien maire d’Abomey- Calavi, le colonel Patrice Hounsou-Guèdè, les élus locaux comme  Cressan Agossou, Florent Viahoudé et Basile Allaglo. En effet, le 12 octobre dernier, cette aile dissidente du Moele-Bénin a décidé en toute responsabilité de quitter la barque du parti  Moele-Bénin. Des interventions du représentant des jeunes et du porte-parole des dissidents, les raisons qui ont motivé leur démission collective sont nombreuses.  « Nous  jeunes d’Allada, de Ouidah, de Toffo, de Kpomassè et de Tori-Bossito avons constaté que les  formes classiques de l’engagement politique sont en déclin mais toujours dominantes dans le creuset politique où on était. Nous jeunes avons décidé de nous prendre afin d’amorcer de nouvelles formes de participation à la vie politique émergente, innovante sans doute plus prometteuse et mieux structurée afin de soutenir activement l’idéologie du Nouveau départ. Nous avons choisi d’adhérer à un parti d’envergure nationale.», a martelé le représentant des jeunes, Epiphane Nougnito pour qui le Br est une formation politique qui reflète le vrai sens du militantisme. Cette adhésion, d’après la déclaration au Bloc Républicain lue par le porte-parole Antoine Houinsavi, n’est pas la résultante de la recherche d’un parapluie pour une quelconque couverture politique guidée par la recherche d’un avantage personnel au sein d’un grand parti en occurrence le Bloc Républicain.  Ce n’est non plus la quête d’un quelconque positionnement car leur acte est posé dans un contexte où il n’y a pas d’enjeu électoral.

L’enracinement du cheval cabré  partout,  leur engagement

Pour le collectif des dissidents,  des deux grands partis qui soutiennent les actions du Chef de l’Etat, le Br est le parti qui répond mieux à leurs aspirations politiques.  « Nous avons fait ce choix en toute liberté et en connaissance de cause et souhaiterions œuvrer pour l’enracinement du Br sur toute l’étendue du territoire national» , a laissé entendre le collectif  qui promet l’engagement de tous les dissidents à se soumettre à la discipline du parti Br et à être prêts à accomplir les nobles missions auxquelles ils seront conviées.  « Dès aujourd’hui, moi et mes gens sont dans le Br. Dans ce parti, nous respirons déjà de l’air bien pur. Dans ce bloc, nous allons mieux soutenir les réformes courageuses et pertinentes  du Chef de l’Etat », a laissé entendre M.  Philippe Hossou  qui a témoigné la gratitude de la 5ème circonscription électorale  tous les invités qui n’ont pas voulu se faire conter l’événement.  Recevant la déclaration officielle d’adhésion des dissidents, l’honorable Octave Houdégbé à l’instar, de l‘honorable Cyprien Togni, a félicité les nouveaux adhérents au Br pour leur courage et leur choix et a  souhaité que leur adhésion renforce les actions du Br dans la 5eme Circonscription Electorale.   

Victorin Fassinou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici