Le Syndicat autonome  du personnel de l’Assemblée Nationale (Synapa) a tenu ce samedi 15 janvier 2022 à la maison des jeunes de Porto-Novo son 7ème congrès ordinaire. Placé sous le thème :  » Le dialogue, une des meilleures armes de négociation syndicale « , ce 7ème congrès du Synapa a tenu toutes ses promesses.

Trois discours ont marqué les temps forts de la cérémonie d’ouverture de congrès placée sous l’autorité de Mariano Pascal Ogoutolou,  Secrétaire général administratif de l’Assemblée Nationale du Bénin. D’abord, le discours du SG/Synapa Fulbert A. Acapo, ensuite celui de Frédéric Prodjinonto représentant la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb) et enfin celui de Mariano Pascal Ogoutolou, Sga de l’Assemblée Nationale du Bénin.

Dans son intervention,  Fulbert Akpédjé Acapo a, au nom de ses camarades remercié les autorités parlementaires et en premier lieu le Président Louis G. Vlavonou pour tout ce qui a été fait pour le bonheur et le bien-être du personnel parlementaire ces trois dernières années. Ses remerciements sont aussi allés aux responsables de la Cstb. Pour sa part, Frédéric Prodjinonto a félicité les responsables et les syndiqués du Synapa pour les différents combats qu’ils ont menés. Il a aussi saisi l’occasion de cette cérémonie d’ouverture pour les exhorter à plus d’engagements pour le triomphe de la lutte syndicale au sein de la Confédération à laquelle ils sont affiliés. Après avoir rappelé les actes historiques posés par les actuels responsables de l’Assemblée Nationale dans le cadre de la sécurisation de l’emploi parlementaire et le bien-être des travailleurs, Mariano Pascal Ogoutolou a invité le Bureau du Synapa qui sera élu au terme de ce congrès à jouer pleinement et efficacement son rôle pour la défense et la sauvegarde des intérêts du personnel parlementaire. « Chacun devra apporter sa pierre à l’édifice pour que, in fine, nous aboutissions à la construction d’une administration parlementaire moderne et performante que le Président Louis G. Vlavonou appelle de tous ses vœux », a-t-il dit. Après la cérémonie d’ouverture, les participants à ce 7ème congrès ont étudié et adopté les rapports d’activités et financiers du bureau syndical sortant. Lesdits rapports ont été adoptés à la majorité des congressistes présents et représentés. Pour ce qui concerne les nouveaux textes fondamentaux du Synapa, leur examen a été renvoyé au prochain conseil syndical. C’est du moins ce qu’ont décidé les congressistes après un vote. L’adoption des rapports a été suivie de l’élection des membres du nouveau bureau du Syndicat. Sans surprise, le camarade Fulbert Akpédjé Acapo a été reconduit à son poste de Secrétaire général du Synapa à une écrasante majorité. Il va présider aux destinées du Syndicat pour les trois prochaines années. Dans son intervention, il a remercié les uns et les autres pour leur confiance renouvelée et a pris l’engagement de mériter cette confiance. D’ailleurs, les actes qu’il a posés lors de son précédent mandat témoignent déjà en son nom.

El-Hadj Affissou Anonrin

………………………

Encadré : Composition du nouveau Bureau élu

Secrétaire Général :  Acapo Akpédjé Fulbert

Secrétaire Général Adjoint : Gilbert Kisségbédji

Secrétaire Administratif  : Sagui Kousséré

Secrétaire Administratif Adjoint:  Wilfried Ahomagnon

Trésorier Général :  Tiburce Ahonon

Trésorier Général Adjoint :  Amadou Dine

Secrétaire à l’information et à la presse  :  Philippe Adéniyi

Secrétaire à la formation syndicale  :  Ulrich Alihonou

1er Secrétaire à l’organisation :  Hervé Azinlo

2e  Secrétaire à l’organisation:  Ogouchola Wassi

Secrétaire aux affaires sociales  :  Blandine Balley

Secrétaire aux affaires sportives artistiques  culturelles :  Alpini Yekini

Conseiller aux affaires juridiques et politiques  :  Donato Fidèle

Commissaires  aux comptes

Akpovo Juvenale

Aivodji Roland