Le comité de suivi de l’Acte 4 de la ‘’Trilogie gagnante’’ a partagé avec les acteurs du système éducatif béninois et du secteur de l’énergie, les résultats obtenus après 06 mois de travaux. Une initiative du ministre de l’énergie, Dona Jean Claude Houssou, l’Acte 4 a déjà enregistré des résultats. La séance du jeudi 24 mars 2022 qui a eu lieu au Bénin Royal a connu la présence du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladékan.

J.F

Plusieurs objectifs sont visés par la « Trilogie gagnante ».  En effet, entre autre, elle s’attèle à réunir autour d’une même table les acteurs clés pour combler le déficit de ressources humaines constatées au niveau des entreprises du secteur de l’énergie ; identifier, analyser, adopter et partager les idées et retenir de manière collégiale les actions à mener et enfin renforcer et privilégier la durabilité des réalisations dans le secteur de l’énergie. Mis en place en septembre 2021, le Comité de suivi a enregistré des résultats encourageants et prometteurs pour booster cette initiative pour le bien-être des populations. Et pour l’Acte 4 de la « Trilogie gagnante », il s’agit de faire rentrer l’école dans l’entreprise et l’entreprise dans l’école pour des compétences locales qualifiées pour le secteur de l’énergie. Au cours des travaux, les participants ont eu droit à un point d’étape (24 septembre 2021 au 22 mars 2022) ; une présentation du projet de la plateforme numérique ; une présentation de l’Agence de développement de l’enseignement technique (Adet) ; une présentation de Gbe-Bénin/Giz (adaptation des curricula de formation aux besoins des entreprises du secteur de l’énergie) et puis une présentation du Psie : le Psie, un instrument d’amélioration de l’employabilité des jeunes par les entreprises (Cas du secteur de l’énergie).   Dans son mot, le président du Comité de suivi et Directeur adjoint de cabinet du ministre de l’énergie, Franck Tigri a souligné qu’il s’avère indispensable de créer un cadre non seulement pour réfléchir mais aussi et surtout pour trouver des solutions aux problèmes énergétiques. « La « Trilogie gagnante » vient à point nommé pour que les acteurs du secteur se mettent ensemble pour trouver des solutions idoines aux problèmes réels du secteur de l’énergie », a-t-il fait savoir. Selon ses propos, le Comité de suivi mis en place a déjà à son actif, des résultats probants pour de lendemains meilleurs au secteur de l’énergie. Il en veut pour preuve, les 13 partenariats qui ont été déjà établis ; 74 stages pour 185 stagiaires qui ont été également enregistrés ; 08 échanges entre les partenaires sociaux et 15 emplois en Contrats à durée déterminée (Cdd) qui ont été déjà contractés. M. Franck Tigri a pour clore ses propos, estime qu’il est important de mettre en place un Centre des métiers d’énergie afin de mieux répondre aux demandes. A sa suite, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladékan a rassuré que des réflexions sont en cours pour une adéquation entre les curricula et les besoins de l’emploi sur le terrain. Dans son discours, le ministre de l’énergie, Dona Jean Claude Houssou a salué les participants pour leur engagement et leur contribution à la réussite de cette « Trilogie gagnante » pour le bien-être final des citoyens à travers les services énergétiques de manière qualitative et quantitative dans la prise en compte de notre environnement évidemment à terme à meilleurs coûts. Il a ensuite souligné qu’en l’espace de 8 mois, il y a eu beaucoup de progrès et c’est pourquoi, il a tenu remercié du fond du cœur ce que chaque acteur a apporté pour l’atteinte de ces résultats élogieux. « Je salue votre disponibilité et l’expérience que les uns et les autres apportent pour cette « Trilogie gagnante » parce qu’il faut que les écoles rentrent les entreprises et les entreprises dans les écoles mais également que la responsabilité régalienne de l’Etat soit présente pour apporter de la cohérence par rapport à la vision du gouvernement », a-t-il ajouté. Par ailleurs, le ministre Dona Jean Claude Houssou a tenu préciser que son initiative tient lieu de ce que chacun fait des choses dans son coin ; chacun souffre tout seul en face de ces difficultés propres et chacun essaie de se débrouiller à sa manière alors que se retrouver ensemble est le meilleur moyen pour décupler les efforts, les intelligences et même pour décupler l’efficacité dans la production des compétences nécessaires pour garantir non seulement à la réalisation des projets importants, des projets historiques en matière d’énergie électrique et surtout assurer leur durabilité dans le temps pour que les performances attendues à travers la réalisation de ces projets puissent profiter le plus longtemps possible aux populations. Très satisfait des efforts du Comité de suivi, le ministre Dona Jean Claude Houssou n’a pas caché ses sentiments. « Je suis heureux puisque convaincu que la « Trilogie gagnante » a évolué avec une vision claire attendue sur les compétences  », a-t-il conclu. Il faut souligner que la « Trilogie gagnante » prend en compte quatre ministères en l’occurrence le Ministère de l’énergie, le Ministère des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi, le Ministère de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle et enfin le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Cela confirme l’engagement  du ministre Dona Jean-Claude Houssou pour  la disponibilité de ressources humaines de qualité.