Trois associations à savoir Almarouf (La bonté), l’Ong Abrar les bienfaiteurs, et l’Atib ont procédé le samedi 1er mai 2021, à la distribution de vivres aux démunis en cette période de jeûne de Ramadan dans le département de l’Atlantique. A la mosquée centrale Médine 2 d’Agori Plateau  d’Abomey-Calavi, cette cérémonie a connu la présence de plusieurs Imams et d’une horde de fidèles musulmans. Elle s’est déroulée sous l’égide de l’Imam  El-Hadj Moutawakil Boukari Malik  et de Moustapha Abdoul Kabir, respectivement vice-président  et secrétaire général de l’Association Abrar les bienfaiteurs.

Grâce à l’Association Almarouf (La bonté), l’Ong Abrar(les bienfaiteurs), et l’Association Atib, des centaines de personnes du département de l’Atlantique pourront facilement traverser ce temps de Ramadan sans se soucieux de quoi manger à chaque rupture de jeûne de Ramadan. En effet, ces Ong et Associations ont offert le samedi dernier aux démunis du département et plus précisément de la mosquée centrale Médine 2 d’Agori Plateau  d’Abomey-Calavi, des vivres de plusieurs sortes. Il s’agit entre autres des  kits remplis de savons, des  cartons de spaghettis, des cartons de lait, des bidons d’huile, des sacs du riz. Lors de la cérémonie de distribution de ces vivres, le Secrétaire général de l’Association Abrar Moustapha Abdoul Kabir est revenu sur les quelques domaines d’intervention de son Ong. Il a par la suite rappelé la nécessité pour tous ceux qui en n’ont un peu de les partager avec les frères et sœurs en ce mois de partage et de pardon. A travers ce don, son association et les deux autres Ong voudraient un tant soit peu venir en aide aux démunis afin de les accompagner à bien jeûner en ce temps de carême musulman, a-t-il laissé entendre. A sa suite, le Vice-président de l’Association Abrar,  El-Hadj Moutawakil Boukari Malika a rendu grâce à Allah, le Tout miséricordieux qui a permis que cette action de générosité se tienne pour le bien de plusieurs familles. A ses dires, le meilleur reste à venir de l’Ong Abrar en collaboration bien sûr avec ses partenaires « Almarouf  » et « Atib ».

La  réconciliation de tous les fils   de ce pays, un vœu cher à l’Imam Moutawakil

Saisissant cette occasion, le père spirituel de la mosquée centrale Médine 2 d’Agori Plateau  d’Abomey-Calavi, s’est prononcé sur quelques sujets qui font l’actualité nationale. « Le Chef de l’Etat a parlé le vendredi sur Rfi sous l’effet de la colère. Avec peu de temps, cette colère va passer.  Je sais qu’il est homme de bon cœur. Il va tendre la main à ceux qui refusent de lui tendre la main. Il va parler avec ceux qui refusent de lui parler pour que les exilés rentrent au pays et que les prisonniers politiques soient libérés. Je veux que  la  réconciliation de tous les fils et filles de ce pays qui ne parlent plus une même voix, soit chose faite pour le bonheur de ce pays. La situation actuelle n’arrange personne. J’appelle tous les religieux à une union de prières et à accompagner toute  initiative visant la paix entre tous les fils et filles de ce pays  », a laissé entendre l’Imam qui invite le Chef de l’Etat à faciliter la réconciliation pour une paix durable, gage d’un développement durable  au pays. Il a pour finir, prié pour le Président Patrice Talon, la paix, la concorde au Bénin. Mais avant, il a rassuré  de son accompagnement à œuvrer  pour que la réconciliation de tous les Béninois soient d’une réalité.

Victorin Fassinou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici