Active au Bénin depuis plusieurs années, l’Organisation non gouvernementale Panafrica  que dirige l’Ambassadeur de paix Bokaba Bobetso, a désormais une autorisation de l’Etat béninois et peut exercer légalement ses actions sociales en toute tranquillité en République du Bénin. A Cotonou, elle installe une base pour faciliter le travail sur le terrain et bien atteindre ses cibles. 

Une bonne nouvelle pour les jeunes africains plus précisément la jeunesse béninoise. L’Organisation non gouvernementale Panafrica est légalement reconnue par l’Etat béninois. A Cotonou, elle ouvre le  premier siège du pays, doté de matériels informatiques offerts par l’Organisation des Nations-Unies (Onu).  Après les différentes descentes de  prospection et plusieurs actions sociales en faveur  des couches vulnérables au Bénin, l’Ong Panafica dirigée par  l’Ambassadeur de paix Bokaba Bobetso a désormais son autorisation ; délivrée par l’Etat béninois. Dans son entretien avec la presse le vendredi dernier, le président, l’Ambassadeur de paix Bokaba Bobetso, représentant principal auprès de l’Ecosoc, Onu à Genève, New-York et Vienne, est revenu sur les différentes démarches menées par son staff pour que l’association soit enregistrée au Bénin. Une fois installée, sur le territoire national,   l’association veut  impacter les jeunes béninois à s’auto-emploi   avec des projets.  Aux dires du Président Bokaba Bobetso , les projets de l’association Panafrica seront axés sur le terrain afin d’impacter positivement la jeunesse. Du constat du président de l’Association, le Bénin regorge de bons informaticiens. Seulement qu’ils sont en manquent d’outil pour exprimer leur savoir fait. Et pour aider les jeunes dans ce sens, l’Ong entend  non seulement initier les jeunes  à l’outil informatique mais également mettre à la disposition de ces derniers des matériels informatiques. A l’en croire, l’Ong Panafrica va aider les jeunes à avoir d’outils informatiques et même les aider à ouvrir leurs propres centres.  a-t-il poursuivi.  L’autre domaine qui sera touché par l’Ong, c’est le secteur de réparation des téléphones portables. Les jeunes qui pour faute de moyen, n’ont pu ouvrir leurs ateliers après avoir fini leur formation, auront également le soutien de l’Association. Outre le siège de Cotonou, l’Ong Panafrica compte aller vers tous les jeunes de tous les départements  du pays. Le président annonce l’ouverture très prochainement, des bureaux de l’Ong dans tous les départements du pays.  Mentionnons que l’Ong Panafrica est une Association apolitique qui s’inscrit  dans le cadre d’une entraide sociale aux immigrés et souhaitant réaliser différents projets en France. Elle est présente dans plusieurs pays d’Afrique tels que le Congo Brazzaville, la Rdc, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, le Cameroun,  l’Angola et le Bénin.  Panafrica a comme objectifs, d’alphabétiser les immigrés sans instruction, les assister dans les démarches de scolarisation de leurs enfants, les guider quant à la connaissance et la jouissance de leurs droits en les faisant prévaloir à qui de droit. « Le  meilleur reste à venir de l’Ong Panafrica, pour le bien des africains et de la jeunesse béninoise », a rassuré le Président Bokaba Bobetso.

Victorin Fassinou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici