L’Organisation non gouvernementale Africa rise for peace (Afrifop-Ong) vient d’offrir à l’Orphelinat Claudio Migneco d’Abomey-Calavi des vivres et des médicaments. La remise officielle de ces dons s’est  déroulée le  mercredi 14 avril 2021 dans les locaux dudit centre à Gbétagbo dans la commune d’Abomey-Calavi. 

Victorin Fassinou

Le bien-être des couches démunies préoccupe l’Organisation non gouvernementale Africa rise for peace (Afrifop-Ong). En témoigne l’acte de générosité qu’elle vient poser en faveur des enfants de l’Orphelinat Claudio Migneco d’Abomey-Calavi. Des moustiquaires, des vermifuges et des dizaines de kg de haricots. Tel est le lot de vivres et de produits pharmaceutiques gracieusement offerts par Afrifop-Ong pour venir en aide aux enfants de l’orphelinat Claudio Migneco à Gbétagbo dans la commune d’Abomey-Calavi. A travers ce geste fort louable, Afrifop-Ong entend contribuer à une meilleure alimentation de ces enfants abandonnés mais également pour les protéger contre les maladies.A en croire le père Ishola Anselme Yonlonfoun (Sma), le Seigneur fait beaucoup à l’orphelinat Claudio Migneco et c’est pour cela que Afrifop-Ong a voulu marquer son premier coup en faveur de ces âmes abandonnées. Selon ses propos, il est question de cultiver l’excellence et de maintenir le cap pour toujours. Renchérissant ses propos, le Secrétaire général de Afrifop-Ong, Dr en droit public, Jacques Richard Kodjoh a laissé entendre que sa structure est une Ong béninoise à caractère international qui contribue au respect des droits de l’homme, au respect des droits des enfants ; qui œuvre également dans le domaine de la solidarité et dans le vivre ensemble. « Les cinq doigts de la main ne sont pas égaux mais ils se complètent pour pouvoir travailler ensemble. Voilà l’esprit dans lequel Afrifop Ong s’est constituée et travaille pour le bonheur des populations pauvres », a-t-il clarifié. Par ailleurs, Dr Kodjoh a précisé que le centre Claudio Migneco a été identifié en raison de l’éducation qui est donnée à ces enfants dans ce centre parce qu’il n’y a pas de suivi d’une Nation sans éducation. A cet effet, il a salué les maîtres, les encadreurs, les percepteurs qui s’occupent de ces enfants au jour le jour. « C’est un sacerdoce et nous avons été fascinés par le travail qui se fait et je profite de l’occasion pour remercier tout le personnel de l’encadrement. Vous aviez dédié votre vie au service de ces enfants et seul Dieu saura vous remercier à la mesure de ce que vous faites à l’orphelinat Claudio Migneco », a-t-il martelé. Le Secrétaire général de Afrifop-Ong, Dr Jacques Kodjoh a ensuite exprimé sa profonde gratitude à deux responsables de Afrifop-Ong à savoir le président Wilfried Roberto Kodjoh en mission au Mali et Annie Noumbi séjournant en République démocratique du Congo et qui ont contribué fortement à l’achat de ces vivres et de ces produits pharmaceutiques au profit des enfants de l’orphelinat Claudio Migneco. Dr Kodjoh a pour clore, ses propos, invité tout le personnel du centre à ne point se décourager et a émis le vœu que Dieu l’accompagne et l’assiste dans ses différents sacrifices à l’endroit de ces enfants abandonnés.

Prenant la parole, la Directrice de l’orphelinat Claudio Migneco, Odette Houndébasso qui a réceptionné ces dons, a d’entrée de jeu, remercié Afrifop Ong pour ce geste noble visant la protection de la santé des pensionnaires de ce centre. « Nous tendons vers la saison pluvieuse qui rime avec les maladies et nous avons vraiment besoin des moustiquaires. Votre geste touche notre cœur et nous prions Dieu de vous le rendre au centuple en faisant prospérer vos différentes activités », a-t-elle ajouté. Au nom du père Roger Médji, promoteur de cet orphelinat, elle a rassuré de ce que ces dons seront utilisés à bon escient.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici