La justice continue son travail dans ce qu’on appelle désormais affaire « Reckya Madougou ». Dame Reckya Madougou et co-accusés ne seront pas certainement les seuls dans cette affaire de déstabilisation du processus électoral.  De sources très concordantes, de nouvelles têtes vont encore tomber pour plus de lumière dans cette rocambolesque affaire dite de financement de terrorisme. Pour rappel, Reckya Madougou a été interpellée par la Police républicaine le 3 mars 2021 et mise sous mandat de dépôt le vendredi, 12 mars 2021. Par ailleurs, l’Ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique au Bénin, son Excellence  Patricia Mahoney,  s’est prêtée au micro de la chaîne ‘’Bénin Web Tv’’. Elle a recommandé aux autorités béninoises de procéder de manière  équitable et transparente, dans le respect des règles de procédures. Madame Patricia Mahoney a souligné que les Usa suivent de près le déroulement des choses.  Elle a ensuite invité les différentes parties à laisser la justice  mener à bien son travail et situer les responsabilités. Dans le cadre de la présidentielle d’avril 2021, l’Ambassadrice tient à ce que les citoyens aillent accomplir leur devoir dans la paix et dans la tranquillité, tout en conviant les acteurs impliqués dans le processus électoral à la culture de la paix. Au cours de son passage sur ‘’Bénin Web Tv’’ l’Ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique au Bénin a précisé que la rencontre que l’ambassade  a eue avec la candidate recalée du Parti les Démocrates n’est pas signe de soutien à Reckya Madougou.

JF

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici