Les travaux de l’atelier de validation de l’étude sur la finance verte au Bénin, se sont déroulés le mardi 21 juillet 2020, à Cotonou. Financée par Affaires Mondiales Canada à travers le Projet d’Appui au Développement à l’Assainissement de la Microfinance au Bénin ADAPAMI, cette  rencontre a connu la participation des acteurs impliqués dans le processus du développement du secteur de la microfinance. C’est le  coup d’envoi de ces assises, a été donné par le Secrétaire Général du Ministère de la Microfinance Pascal Wele Idrissou représentant le Ministre.

Une bonne nouvelle dans le secteur de la  microfinance au Bénin. L’étude sur la finance verte au Bénin est passée désormais à sa phase de validation. En effet,  dans la dynamique de booster le secteur de la microfinance au Bénin, la coopération canadienne au Bénin à travers le Projet d’Appui au développement à l’assainissement de la Microfinance au Bénin ADAPAMI a réalisé et financé le présent document en vue de placer la microfinance au cœur des enjeux environnementaux et de la stabilité financière. La présente validation de l’étude sur la finance verte impliquant tous les acteurs de la microfinance au Bénin a pour but de mettre le secteur de la microfinance au cœur des réalisations des Objectifs de Développement Durable (ODD). Au cours de cette assise, les participants avant de passer aux  travaux en groupe et à la validation proprement dite, ont eu droit à une présentation des résultats de l’étude.  A l’entame, le Directeur Général de la Microfinance Camille Ogoussan très heureux de l’aboutissement de la présente étude a témoigné toute sa gratitude au projet ADAPAMI pour son appui technique et financier constant et reste persuadé que du présent atelier sortira le document pour améliorer la qualité des services dans le secteur de la microfinance. « Je suis heureux d’accompagner le secteur de la microfinance au Bénin et espère que le document  est une opportunité pour l’accélération du développement de la microfinance au Bénin », a laissé entendre le Directeur du Projet d’Appui au Développement à la l’Assainissement de la Microfinance au Bénin ADAPAMI Maurille Maurice Couthon qui a salué  l’engagement et la mobilisation de tous les acteurs autour de l’homologation de ce document qui intervient dans un contexte frappé par le pandémie du Coronavirus. Il a par la suite rassuré de son engagement de toujours accompagner stratégiquement et méthodiquement les systèmes financiers décentralisés au Bénin. Il reste enfin convaincu que grâce aux échanges sortira  une boussole pour  booster le secteur de la microfinance et par ricochet le développement à la base. Représentant le Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, le Secrétaire Général du Ministère de la Microfinance Pascal Wele Idrissou avant de procéder à  l’ouverture des travaux , a rappelé à tous les acteurs l’enjeu de la présente assise qui se tient dans un contexte frappé par la pandémie du Covid-19 et reste convaincu que les expériences des acteurs seront mis en exergue pour rendre meilleur le document.  Il a pour finir, salué la mobilisation de  tous les acteurs pour l’amendement du document qui est un facteur essentiel de réduction de la pauvreté et de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable ODD. Mais avant, il a exhorté les participants à un partage d’expérience afin que le document soit validé et disséminé à l’échelle nationale avec l’approbation de l’ensemble des acteurs de la microfinance.

Junior Fatongninougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici