Ayant pris corps grâce à la coopération entre le Bénin et l’Union européenne, le Programme d’appui au développement durable du secteur agricole (Paddsa) pourvoit aux objectifs de sa création. Les bénéficiaires de cet ambitieux programme ont reçu d’importants matériels  et des chèques,  à la présence même  du Ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Cossi Dossouhoui. C’était la semaine dernière  à  Azalaï Hôtel à Cotonou.

Joseph-Martin Hounkpè

6 véhicules 4×4, 2 traceurs AO, 2 scanners AO, 27 Gps, 100 Smartphones, 250 tablettes et 2 drones, 1 real time Pcr, 1four à moufle 1100°C, 1 hotte à flux laminaire, 2 congélateurs -20°C, 3 réfrigérateurs -+4°C, 1 congélateur -86°C et 1 générateur, Cuve et lecteur Uv pour téléphone, 70 pesons.  Ce sont les différents matériels en plus des chèques, reçus par les bénéficiaires du Programme d’appui au développement durable du secteur agricole, comptant pour le volet « appui complémentaire centralisé » du Paddsa. Respectivement, ce sont des chèques à titre de subventions, 122.500.000 Fcfa, de100.000.000 Fcfa et 55. 000.000 octroyées par l’Union européenne. En effet,  le Paddsa a un budget global de 6.500.000 euros et couvre la période de  2018-2022.  Son objectif  est d’améliorer l’accès aux services nécessaires au développement des activités des exploitations et ménages agricoles, des jeunes femmes et hommes qui cherchent à s’insérer  dans le secteur agricole.  Plus spécifiquement, le Paddsa entend  renforcer les capacités du ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche pour l’amélioration  de l’efficacité de l’action publique et du pilotage de la politique sectorielle.  Dans son intervention, le Régisseur du Programme, M.  Mapolin Houessou a souligné que la mise en œuvre du volet « appui complémentaire centralisé » Paddsa a démarré en  2019 par la réalisation de l’audit fonctionnel  du Maep  aux fins d’évaluer  et de mettre en œuvre les appuis qui lui sont nécessaires pour accompagner efficacement les réformes en cours dans le secteur agricole. Il a expliqué que les besoins prioritaires du Maep à satisfaire au titre de  ‘’Devis Programme’’ étaient liés aux activités d’appui-matériels  pour le développement des capacités des institutions impliquées dans le pilotage et la mise en œuvre des réformes au niveau du secteur, le renforcement des capacités des acteurs du dispositif de statistiques agricoles, l’amélioration de l’efficacité  des mécanismes de financement du secteur, la rénovation d’infrastructures du ministère et la conduite d’actions de formations-recherche par l’attribution directe de subvention au profit des structures du Maep. « Les besoins en équipements et en subvention, sont financés pour un montant  total de 665.515.838 Fcfa dont 318.432.050 Fcfa au titre des équipements et 222.476.788 Fcfa au titre des subventions aux bénéficiaires », a reprécisé Mapolin Houessou. En procédant à la remise officielle des dons, le ministre de l’Agriculture,  M.  Gaston Cossi Dossohoui, a martelé que nul doute que la finalité de l’appui complémentaire du Paddsa est d’améliorer les capacités d’intervention des structures du Maep pour répondre  aux attentes des différents acteurs du secteur. L’autorité ministérielle a rappelé les efforts du gouvernement du premier quinquennat du  président  Patrice Talon dans le secteur agricole.  « Le quinquennat 2016-2021 a permis de relancer notre  économie en engageant sa transformation structurelle », a-t-il indiqué avant de repréciser que pour le  Chef de l’Etat,  le mandat 2021-2026 sera celui de l’explosion économique du Bénin. « Le chemin le plus sûr est la promotion de la transformation industrielle  de la production agricole. Pour favoriser la création d’emploi et améliorer le bien-être des populations.  Chers bénéficiaires,  j’ai donc l’assurance que ces équipements à mettre à votre disposition ce jour vont renforcer vos moyens techniques d’intervention », a dit  M.  Gaston Cossi Dossouhoui pour, enfin, saluer la délégation de l’Union européenne et tous les acteurs dans la mise en œuvre  du  Paddsa pour leur pragmatisme.

Pour le représentant  du  ministre de l’Economie et des finances,  la remise des équipements témoigne  de la vitalité entre le  Bénin et l’Union  européenne et reflète  l’engagement du partenaire à accompagner  les réformes en cours dans le secteur agricole.  De son côté, le Représentant  de la Délégation de l’Union européenne, Derider Lenard a reconnu que le Paddsa  contribue  à la mise  en œuvre de réforme au  Bénin. Pour lui, toute réforme nécessite effectivement d’être accompagnée par le renforcement des capacités  et des acteurs impliqués.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici