Les agents enquêteurs recrutés pour la réalisation de la prochaine génération de l’Analyse globale de la vulnérabilité et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle-Système alimentaire (Agvsan-Sa), ont été formés pour la bonne réussite de la phase de collecte de données. Ils sont 210 agents formés pendant 14 jours à Abomey-Calavi.

 « Ils ont été formés tant sur le plan technique que sur le plan comportemental. Comment est-ce qu’il faut aborder les ménages pour avoir les informations nécessaires sur la consommation alimentaire et également sur les stratégies d’adaptation que les ménages ont lorsqu’il y a des chocs ». Ainsi explique  Wilfried Chigblo, chargé de suivi évaluation et analyse de la sécurité alimentaire au Programme alimentaire mondial, la qualité de la formation des 210 agents recrutés pour la phase opérationnelle de collecte de données. Pour lui, cette enquête permettra d’avoir une idée sur cliché de la situation de la vulnérabilité et de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Bénin. Puisque la dernière génération de cette Analyse globale de la vulnérabilité, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et système alimentaire au Bénin remonte à 2017. Elle vise à renouveler les données afin de permettre aux partenaires intervenant sur les questions de sécurité alimentaire de disposer de ressources statistiques actualisées. A en croire Wilfried Chigblo du Programme alimentaire mondial, il s’agit d’une analyse  qui sera utile non seulement au gouvernement mais aussi aux institutions de prendre des décisions pour recadrer un peu leurs stratégies sur le terrain.

La formation axée sur deux volets

Les 210 agents enquêteurs ont reçu une formation axée sur deux volets. Le premier volet prend en compte les ménages alors que le second s’attaque à la nutrition afin d’évaluer le degré de la malnutrition à travers les enfants de moins de 5 ans. Pour ce qui concerne le second volet, il est indispensable de recueillir des données anthropométriques de ces enfants. C’est-à-dire, selon les explications de Mouchitaba Lawani Lawani. Ingénieur statisticien et économiste, leurs tailles, leurs âges, leurs poids et on profite pour diagnostiquer si l’enfant a des œdèmes bilatéraux. Pour lui, au cours de la formation l’accent est mis sur les procédures à respecter pour la bonne prise de ces mesures ». Ce second volet de l’enquête a pour but de connaître l’état nutritionnel des enfants. « En appui avec la sécurité alimentaire, nous aurons à mieux apporter nos interventions pour réduire toutes formes de malnutrition dans notre pays. Comme vous le savez, le Pam intervient de manière spécifique sur l’ODD 2 qui est relatif à la Faim Zéro et l’élimination de toutes  les formes de malnutrition », a fait Yollande Agueh en charge des questions de nutrition au Programme alimentaire mondial.

L’Agvsan-Sa 2021 est une enquête d’envergure nationale recommandée par le gouvernement béninois avec l’appui des Nations-Unies à travers le Programme alimentaire mondial engagé sur les questions liées au bien-être des populations vulnérables et la sécurité alimentaire. La réalisation est financée par le Royaume des Pays-Bas pour un coût 615,000 dollars. Les données  seront collectées auprès de 26 000 ménages. Mentionnons que le  Bénin a enregistré sa dernière génération de cette Analyse globale de la vulnérabilité, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et système alimentaire depuis 2017. L’Analyse globale de la vulnérabilité et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle – système alimentaire (Agvsan-Sa 2021) va permettre de renouveler les données pour que les partenaires qui interviennent sur les questions de sécurité alimentaire, disposent de ressources statistiques actualisées. Le document permettra au Gouvernement et l’ensemble des partenaires intervenants dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de disposer d’une base de données réelle et actualisée sur la situation d’insécurité alimentaire au niveau du Bénin afin de planifier les interventions nécessaires et soulager les populations vulnérables dans la perspective de ne laisser personne de côté.

Junior F.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici