Dr Rodrigue Montcho, directeur général du Centre de perfectionnement d’assistance et de gestion (Cepag) a passé le témoin à  son successeur Sotima Michel Yotto, Secrétaire général adjoint du Ministère des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi. La cérémonie consacrant la passation de charge a eu lieu hier mardi 14 juillet 2020 en présence du Secrétaire Général dudit ministère Cocou César Aklossou et du Président du Conseil d’Administration du Cepag, Bonaventure Alexis Houéha.

Boniface Kabla.

Sotima Michel Yotto assume désormais l’intérim du Cepag. Il a pris le témoin hier mardi 14 juillet 2020 des mains de son prédécesseur Dr Rodrigue Montcho  appelé à servir la nation ailleurs. Le nouveau directeur général intérimaire du Cepag a dévoilé ses ambitions pour continuer les réformes que  Dr Rodrigue Montcho a entamées depuis 2015. «  Nous allons tracer une feuille de route  compte tenu de nos moyens pour pouvoir relever les défis qui nous attendent », a dit Sotima Michel Yotto à l’endroit du personnel du Cepag.  Pour lui, l’accent doit être mis sur les échanges et la franche collaboration pour révéler leur centre. « C’est  avec beaucoup de joie que je passe le témoin  parce que je dois aller servir la République ailleurs », a dit le directeur général sortant, Dr Rodrigue Montcho. A l’en croire, il a pu faire ce qu’il pouvait. Mais  pour que l’œuvre qu’il a entamée connaisse un aboutissement heureux, il a invité le personnel du Cepag à accompagner le nouveau directeur. Ceci est nécessaire, a-t-il dit, parce que le désormais chef du Cepag est  secrétaire général adjoint  de leur ministère et en même temps directeur intérimaire du Cepag. Pour le Dg sortant, le devenir du Cepag dépend aussi  de l’accompagnement du personnel. « S’il n’est pas sincère, cela pourrait aller dans d’autres sens. Ce que je ne souhaite », a-t-il informé. Le Président du Conseil d’Administration du Cepag, Bonaventure Alexis Houéha a, pour sa part remercié le Dg sortant pour les réformes engagées mais qui n’ont pas  porté des fleurs  parce qu’il est appelé ailleurs.  Bonaventure Alexis Houéha a également remercié le Dg entrant qui entend prendre les taureaux par les cormes. En de pareilles circonstances, le personnel dit toujours son mot. C’est pourquoi, Bénédicte Tossa Icoutchika, a,  au nom du personnel rassuré leur nouveau patron de l’entière disponibilité du personnel du Cepag  à collaborer avec lui en vue de l’atteinte des objectifs assignés à leur centre. Le personnel, à en croire Bénédicte Tossa Icoutchika pense que  l’arrivée de Sotima Michel Yotto doit être un appui vivement sollicité pour atteindre les objectifs.  Pour le faire, il serait souhaitable aux dires de la représentante du personnel que le nouveau Dg prenne son bâton de pèlerin pour convoyer toutes les formations prévues par les différentes directions de leur ministère avec l’appui de leur ministre de tutelle.  A l’endroit du Dg sortant, elle a  souligné que son départ du Cepag n’est pas une séparation éternelle, mais qu’un au revoir. Elle a saisi l’occasion pour implorer le tout puissant à l’accompagner dans la poursuite de sa nouvelle mission.

Les défis qui attendent le nouveau Dg

La représentante du personnel n’a pas tari d’éloge a l’endroit du nouveau Dg du Cepag pour les défis qui l’attendent. Bénédicte Tossa Icoutchika a réaffirmé le ferme engagement à travailler en rang serré avec leur patron en vue de faire du centre un réel outil de développement des ressources humaines. Ceci doit nécessairement passer par la mise en œuvre du renouvellement de l’assurance maladie qui est arrivé à terme depuis le 27 janvier 2015. A cela s’ajoute l’acquisition d’un groupe électrogène performant en vue de réaliser leurs activités de formation en cas de délestage. Outre cela, le personnel du Cepag est privé de ses avantages depuis 2015 comme le non-paiement des primes dues au personnel depuis 2016 accordées mais non payées, la non attribution du carburant au personnel depuis 2016. A tous ces problèmes, il faut ajouter l’absence du comité de trésorerie, le non-classement du personnel et la convention collective du personnel restée en instance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici