Dr Rodrigue Montcho continue de prendre langue avec sa population. Après les groupements des femmes, la coordination des artisans, il a échangé avec les directeurs d’écoles, les responsables des agents de santé et ceux de la  sécurité publique qui sont  sous sa tutelle. L’objectif de cette rencontre, est de s’imprégner des difficultés pour lesquelles ces services déconcentrés sont confrontés.  C’était le lundi 29 juin 2020 dans l’arrondissement de Lissègazoun.

S’imprégner des difficultés que rencontrent les services déconcentrés de l’Etat sur son territoire. Voilà l’objectif visé par le chef d’arrondissement de Lissègazoun, Dr Rodrigue Montcho en organisant  le lundi 29 juin 2020, une séance de prise de contact avec  les directeurs d’écoles, les responsables des agents de santé et ceux  de la sécurité publique. A cette séance, les responsables de ces différents services ont présenté à leur autorité  les  difficultés auxquelles ils sont confrontés dans l’exercice de leur fonction. Selon le point fait par les directeurs d’écoles, on peut noter le manque de mobiliers, d’eau potable, de manuels et de certains documents didactiques. A cela s’ajoute, la vétusté des toitures de certaines salles de classes. L’urgence pour eux,  est la construction de la clôture de  certaines écoles ainsi que le règlement de problème de litige foncier dont les écoles sont confrontées.  Les responsables des centres de santé publics de l’arrondissement ont quant eux fait part de leurs doléances. Le manque de moyens roulants et l’achèvement de la construction de clôture du centre de santé et le renouvellement des panneaux solaires sont les problèmes auxquels ils ont confrontés. Les  agents de sécurité publique du commissariat d’arrondissement de lissègazoun ont porté aussi à la connaissance de  l’autorité leurs difficultés. Cette unité de la Police Républicaine aux dires de ces agents, manque de local, de moyens roulants,  d’électricité, d’eau potable, de latrines et de douches.  Après avoir écouté les doléances de ces services déconcentrés, le C a leur a promis de transmettre à l’autorité communale afin que des  solutions  soient trouvées. Mais en attendant, il leur a porté la nouvelle  qu’est  la cérémonie du lancement officiel des examens du Cep 2020 pour le compte de la  commune d’Allada au centre de composition de l’Epp Lissègazoun. Il a promis également primer le premier candidat du centre et le meilleur directeur d’école de l’arrondissement. Quant aux agents de santé, leurs doléances seront transmises à qui de droit pour de meilleures résolutions, a dit l’autorité. Et d’ajouter qu’il va user de ces relations personnelles pour soulager leurs difficultés.  Le domaine qui abritera les locaux du commissariat est déjà disponible et les démarches pour la construction sont en cours, informe l’autorité. Pour mieux assurer la sécurité de sa population, il a  sollicité la participation de tous en particulier les chefs villages pour leur franche collaboration. Il faut qu’une séance ait lieu  avec les membres du comité exécutif du projet Agro-Promo. Occasion pour les membres dudit projet de faire à ‘l’autorité leur domaine d’intervention.

Boniface Kabla

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici