Le mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (Mopad)  a tenu le samedi 28 août 2021 sa première assemblée générale Constitutive au Codiam à Cotonou. Au terme des travaux, Rex Koukpolou est élu président.

Boniface Kabla

Rex Koukpolou conduira désormais les destinées du Mopad. Il a été choisi par les membres lors de la première assemblée générale dudit mouvement.  En effet, lésés  par les promesses des politiciens, ces jeunes ont jugé nécessaire de se mettre ensemble pour prendre leur destin en main sur l’échiquier politique.  Ce mouvement qu’ils viennent de mettre sur les fonts baptismaux travaillera  pour accompagner les actions du chef de l’Etat le président Patrice Talon.  L’objectif visé à travers ce mouvement aux dires de son président est d’amener la jeunesse militante à jouer un rôle éminent pour les élections électorales prochaines.  Le Mopad aux dires de Rex Koukpolou travaillera avec une autre méthode sur le terrain pour convaincre les électeurs.  «  Nous travaillerons avec des méthodes originales et non corruptives de mobilisation de proximité, de campagnes axées sur des arguments, des idées et des projets qui intéressent les populations et touchent directement leur quotidien », a indiqué le président du Mopad. A cette assemblée générale constitutive, deux  communications ont été présentées. La première s’est portée sur  l’historique, l’idéologie et les objectifs du Mopad et  la 2ème sur le militantisme et l’entreprenariat des jeunes. Pour la première communication présentée par Enock Aïsso, militant du Mopad, il est à retenir le réalisme pour affronter la réalité politique qui s’impose aujourd’hui à la jeunesse. Ces réalités qui veulent que les jeunes décident de se regrouper pour défendre un idéal commun. La 2ème communication, invite à la valorisation du militantisme, a dit Enock Aïsso. Pour lui,  Le sens du militantisme ne lui est pas totalement attribué au Bénin. Le Mopad pense aux dires de Enock Aïsso que le bon militant doit être quelqu’un d’épanouir, libre de ses mouvements, et être autonome. « C’est le défi qui se présente actuellement à la jeunesse. Désormais le militantisme doit rimer avec l’emploi », a dit Enock Aïsso. Pour ce dernier, le Mopad  va changer de paradigme pour donner un état d’esprit à la génération actuelle de pouvoir s’aventurer politiquement avec efficacité. Le Mopad  travaillera durablement après cette assemblée générale constitutive pour s’enraciner sur le territoire national pour pouvoir répondre aux exigences de l’ère du système partisan.

Composition du Bureau Exécutif national du MOPAD

Président : Rex Koukpolou

Vice-président chargé de l’Organisation : Simon Pierre Dovonou

Vice-président chargé des questions électorales, de la formation politique et civique : Houeha Marius

Vice-Président chargé de la jeunesse et de l’emploi : Éric Zohoncon

Vice-présidente chargée des affaires sociale et féminine : Olga Gnimavo

Vice-président chargé des sports, de la culture, de l’artisanat et du tourisme : Berenger Biokou

Secrétaire Général : Romulus Akissoe

SGA : Tagnon Casius

Trésorière Générale : Murielle Gnamblohou

Trésorière Générale adjointe : Esther Cocou

Responsable chargé de la Communication et porte-parole du MOPAD : Ferdinand Attingli

Conseiller Juridique : Judicaël Allaglo

Conseiller Politique : Gaston Dandjesso

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici