Les 85 membres de la 3e législature du Parlement  des jeunes du Bénin ont officiellement pris fonctions. Ils ont été installés dans leurs fonctions dans la matinée du samedi 26 juin 2021 par le Président Louis G. Vlavonou au cours d’une cérémonie qui a eu pour cadre le Palais des gouverneurs de Porto-Novo.

« …Chers Jeunes parlementaires, je dois rappeler que l’idée de la création d’un Parlement francophone des Jeunes a été suscitée par l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (Apf) afin de pallier le peu de citoyenneté et de volonté de prendre des responsabilités politiques constaté au niveau des jeunes de l’espace francophone. En outre, il était apparu que les jeunes étaient sous informés du fonctionnement des institutions de leurs pays respectifs. C’est ainsi que lors du sommet de Moncton au Canada en septembre 1999, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont décidé de confier la mise en place du Parlement des Jeunes dans l’espace francophone à l’Apf. La première réunion de ce parlement a eu lieu au Québec du 08 au 10 juillet 2001 à la XXVIIème session ordinaire de l’Apf avec l’adoption de  la Charte du jeune citoyen francophone pour le XXIème siècle qui a été présentée aux Chefs d’Etat et de Gouvernement au sommet de Beyrouth au Liban…», a rappelé d’entrée le Président Vlavonou. Dans la suite de son intervention, l’autorité parlementaire a mis l’accent sur la lourde responsabilité qui incombe désormais à ces jeunes parlementaires retenus après un concours organisé au plan national. «Les responsabilités qui sont désormais les vôtres en votre qualité de membres du Pjb sont nobles car, vous représentez ce que ce pays a de plus cher : sa jeunesse. C’est pourquoi, vous devez plus que jamais être, non pas de simples spectateurs, mais des acteurs de votre temps. Vous devez agir afin de contribuer au développement de notre pays et pour cela, il convient de vous donner la parole, afin de vous permettre de vous exprimer sur vos besoins. C’est la raison pour laquelle, à l’image de la représentation nationale, vous êtes désormais un creuset d’échanges et de débats sur les grandes questions d’envergure nationale et internationale et plus précisément sur les questions liées à la jeunesse et à l’enfance, à la formation intellectuelle, aux problématiques climatiques et à l’initiation au leadership et au développement personnel. Et quand bien même vous ne disposez pas du pouvoir de légiférer comme vos aînés qui eux sont passés par le filtre des élections législatives, vos travaux pourront alerter l’Assemblée nationale et les pouvoirs publics en général sur votre vision des choses à travers des constats et des solutions », a dit le Président Vlavonou. Plus loin, il a fait savoir aux jeunes parlementaires  que l’un des moyens d’action dont ils  disposent  consiste à formuler des recommandations ou adresser des résolutions à l’Assemblée nationale à l’issue de leurs sessions. Avant le Président Vlavonou, l’honorable Assan Seibou, vice-président de la section béninoise de l’Apf, Président du Comité chargé de l’organisation de la session inaugurale de la 3e législature du Parlement des jeunes du Bénin a lui prodigué des conseils utiles aux jeunes promus. Il a particulièrement remercié le président de l’Assemblée nationale pour son implication personnelle dans le processus qui a conduit à la sélection des 85 jeunes parlementaires et à leur installation dans leurs fonctions.

El-Hadj Affissou Anonrin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici