Le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance a organisé  un atelier de formation au profit des Systèmes Financiers Décentralisés (Sfd) hier mardi 23 juin 2020 à la tour administrative de Cotonou. Ceci en prélude au lancement officiel de la phase pilote du tout nouveau produit de microcrédit au Bénin. La cérémonie d’ouverture officielle de ladite formation a eu lieu en présence du Ministre Véronique Tognifodé.

Une formation en vue de mieux apprécier la phase pilote du nouveau produit de microcrédit au Bénin. Les systèmes financiers décentralisés(Sfd) en bénéficient depuis hier et ce pour trois jours. Aux dires du Dg  Fnm, Abdou Rafiou Bello, tirant leçon des expériences passées, le Fnm a opté pour la digitalisation de ses interventions. Le produit « Micro-Crédit Mobile (Mcm) » était alors apparu comme une réponse adéquate. Après une phase pilote jugée concluante, le Mcm est entré dans sa phase de généralisation au début de l’année 2019. Mais, sa mise en œuvre a été confrontée à des difficultés. C’est ce qui a motivé la mise en œuvre du projet de relance des opérations de microcrédits au profit des couches démunies par le canal digital. Ce projet vise à mettre, les microcrédits à la disposition des populations cibles dans leur portefeuille de monnaies électroniques, à travers une plateforme Web interconnectée. Le choix de l’utilisation des services des Opérateurs de téléphonie mobile répond à la dynamique actuelle de l’écosystème des paiements au Bénin. En attendant d’évaluer le dispositif autour du Mcm et d’y apporter les solutions adéquates, il est apparu nécessaire de relancer les opérations de crédit tout en maintenant les avantages de la digitalisation à savoir la réduction des impayés, une meilleure identification des bénéficiaires et un meilleur ciblage. Selon le Directeur Aballo le présent atelier de  formation des Sfd, partenaires stratégiques sélectionnés pour la mise en œuvre du Microcrédit intervient en prélude au lancement de la phase pilote projet. Il vise à faciliter l’appropriation des procédures, des outils et la prise en main de la nouvelle plateforme de distribution. Pour le Ministre Véronique Tognifodé, La microfinance est un pilier essentiel de l’action gouvernementale et un outil efficace de lutte contre la pauvreté. Le Président Patrice Talon, l’a réaffirmé à l’occasion de son message à la Nation le 31 juillet 2019 en décidant d’octroyer 10 milliards de F cfa chaque année aux microcrédits pour les personnes les plus démunies. Conscient des insuffisances et des difficultés dans la mise en œuvre des anciens programmes, le Gouvernement a encouragé le Fonds National de la Microfinance dans le choix de la digitalisation de ses interventions. L’enjeu de ce choix est de faciliter l’inclusion financière et numérique des populations démunies, tout en maîtrisant les risques d’impayés en vue de garantir la pérennité des interventions. Trois jours durant, les Sfd sélectionnés seront formés dans les locaux de la Direction Générale du Fnm à Cotonou.

Junior Fatongninougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici