Les 20,22 et 23 juillet 2020 se dérouleront sur toute l’étendue du territoire national, l’examen du Baccalauréat. A cet effet, des dispositions  sont prises à tous les niveaux du processus pour le bon déroulement dudit examen avec beaucoup d’innovations.  Ce sont des clarifications apportées par le Directeur de l’Office du baccalauréat, Alphonse da Silva sur la radio nationale le mercredi passé.

Alphonse da Silva, puisque c’est de lui qu’il s’agit ne cesse d’innover chaque année pour le bon déroulement de l’examen du baccalauréat. « Nous avons pris des dispositions idoines si bien  que nous travaillons, nous préparons l’examen dans la sérénité en nous protégeant », a dit le Dob. Avec l’appui du ministère de la santé  et des ministres en charge de l’enseignement aux dires du Dob,  il sera mis à leur  disposition tout un stock de masque et de gel. A cela, le respect des gestes barrières notamment la distanciation dans les salles de classes des centres de composition. « Une personne par table pour que les candidats puissent composer en toute sincérité sans avoir peur de contacter quelque maladie que ce soit », informe Alphonse da Silva. En dehors de ces dispositions, l’invité de la radio nationale a aussi parlé des innovations apportées au Bac 2020. A l’entendre, tout se fera désormais en ligne notamment les inscriptions. En plus de cela, il y a la pratique de l’informatique et du numérique sur toute l’étendue du territoire national. La question relative à la baisse des candidats  a été abordée au cours de cette émission. De 100.024 l’année dernière, l’Office du baccalauréat a retenu   95.404 candidats cette année. «C’est en baisse par rapport à l’année dernière tout simplement parce qu’il y a eu beaucoup d’amis et aussi les mesures de surveillance de détection de  faux candidats, des candidats qui sont en seconde ou en première qui veulent tenter leur chance au baccalauréat », informe Alphonse da Silva. Les personnes qui ont ces intentions doivent   se ranger parce qu’on ne tente pas sa chance au baccalauréat selon le Dob. Pour lui,  On s’y prépare et on y réussit. Il a parlé aussi des chefs d’établissements qui  tentaient de frauder à l’inscription. Alphonse da Silva  a invité les candidats à cet examen  à bien réviser leurs leçons, à bien se préparer et aussi de veiller aux mesures barrières contre la pandémie, de ne pas veiller trop longtemps jusqu’à 2h, 3h du matin pour dire qu’ils sont en train de préparer le baccalauréat. Il n’a pas manqué de remercier le gouvernement pour avoir mis les moyens à la disposition de la Dob pour accomplir sa mission.

Boniface Kabla

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici