Dans quelques jours, la berge lagunaire de Togbin sera complètement libérée. Les autorités du ministère du Cadre de vie, de la Préfecture de l’Atlantique/Littoral et de l’arrondissement de Godomey ont donné le feu vert pour que cela soit effectif. En effet, après des discussions avec les personnes qui sont touchées par ce projet, l’autorité préfectorale Jean-Claude Codjia et le Maire Angelo Evariste Ahouandjinou n’ont pas tardé à ordonner la destruction de toutes les installations précaires ou érigées il y a peu de temps qui donnent un mauvais visage à la plage. Elles seront systématiquement détruites pour baliser le terrain au plan d’aménagement de la berge maritime projeté par le gouvernement à travers le Pag. Il a été retenu, par contre, que les habitations des pêcheurs ou les installations qui ont connu de lourds investissements soient sauvées. Le Maire Angelo Ahouandjinou, a souhaité que les Pap dégagent eux-mêmes l’emprise pour sauver ce qui pourrait leur être utile. Pour le Chef d’Arrondissement de Godomey, Léon Christian Kpobli, il faut que cette initiative soit réussie pour que la berge soit attractive. A en croire le représentant de l’Agence nationale du domaine et du foncier (Andf), ce domaine qui est du bien public est « inaliénable, insaisissable et imprescriptible ». Il a soutenu que  »force doit rester à la loi ». Automatiquement, le Directeur des Services Techniques, Dieudonné Mègninou et le Chef Quartier Togbin M. Tétégbonou et son Conseil de quartier, ont été instruits  à identifier et à procéder au marquage des installations qui seront incessamment détruites. La plage de Togbin sera enfin assainie et attrayante.

J.F

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici