La commune de Sô-Ava a satisfait aux exigences du bureau du parti l’Union progressiste (Up). Le samedi 12 septembre 2020 dernier, les militants de l’Up ont fait un bilan des élections communales du 17 mai 2020. C’était à la maison des jeunes de Sô-Ava.

La rencontre du samedi 12 septembre dernier a rassemblé les maillons essentiels de l’Union progressiste (Up) de la commune de Sô-Ava. En effet, au début de la cérémonie un remerciement aux militants et à tout l’électorat pour les résultats obtenus aux dernières élections communales passées. A sa prise de parole, le maire Jean Méjor  Viwagnon  Zannou  a félicité les candidats et militants pour la prouesse réalisée.  Il faut noter que l’Up a eu 17 sièges sur 25 dans la commune de Sô-Ava. L’autorité communale a profité de l’occasion pour remercier le Président du parti  Bruno amoussou, les Honorables députés Épiphane S. Honfo, Noutaï  Nestor,  la secrétaire administrative Christelle Houndonougbo, les membres du comité ad hoc en particulier le coordonnateur Tokpessi A. Jean  pour leurs nobles soutiens qui ont contribué à ces résultats inimaginables. Le maire Méjor  Viwagnon  Zannou  n’a pas manqué de faire le bilan de ses actions en trois mois de gestion de la cité lacustre. On peut retenir, entre autres, la tenue régulière des sessions, les chantiers de passerelles et des constructions dans les centres de santé et des modules de classes dans les écoles, la  sensibilisation liée au paiement des taxes pour la mobilisation des ressources propres à la commune, le paiement des arriérés aux agents, les indemnités des Chefs villages et d’arrondissement, les activités de sensibilisation sur le Covid-19 et la préparation  de la conférence économique. L’honorable Valère Tchobo a par la suite pris la parole pour présenter les  messages du parti. Dans cet exercice, il est épaulé par l’Honorable Isabelle  Adjibi qui a, à son tour, félicité et rassurer les militants. Notons que le rapporteur du comité ad hoc Gabriel Dossou   à son tour, a présenté le bilan des élections du 17 mai 2020 passées. Il a fait le récit de tout le parcours du comité à partir de la réception de 63 dossiers qui ont abouti aux 50 sélectionnés, les difficultés lors des campagnes pour la surenchère des barques, deux militants emprisonnés, le problème de communication et bien d’autres. En outre, dans le rapport, l’aide du parti a été sollicitée pour l’achat des barques motorisées, l’octroi des primes de communication… etc. Le premier adjoint au Maire  Fataou Amoussa a présenté brillamment le bilan du Pag (Programme d’actions du Gouvernement) à Sô-Ava. Il faut noter que ce bilan est basé sur le projet  Ganvié Réinventé. Pour le Premier adjoint au maire, c’est un vaste projet qui touche presque tous les domaines mais il faudra accélérer sa réalisation. On peut avoir dans ce projet la création des places publiques, le point de distribution de l’eau potable, l’électricité, l’assainissement, la construction de centre de santé,  l’achat de bateau ambulance, la construction d’un collège d’une capacité de 1200 élèves,  la construction des centres de formation des artisans,  le traitement des jacinthes d’eau, l’organisation de la vente des poissons et le bitumage de la route Akassato-Sô-Ava . Avant la fin de la cérémonie, l’honorable Valère Tchobo a fourni des informations sur l’installation des cellules de base. Les militants sont invités à faire au moins 100 enregistrements d’adhérents par village.  L’Union progressiste prend davantage son encrage dans la commune de Sô-Ava.

Junior Fatongninougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici