Une délégation de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) conduite par le nouveau Commissaire en charge du Développement de l’Entreprise, des Mines, de l’Energie et de l’Economie Numérique M. Paul Koffi Koffi, était le mardi 05 octobre 2021  au cabinet du Ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou. A l’occasion, la délégation a félicité le Ministre de l’énergie, le Gouvernement et le Chef de l’Etat Patrice Talon pour les bonnes performances réalisées  dans le secteur  de l’énergie en peu de temps seulement.

Les mérites du Bénin dans le  domaine de l’énergie sont reconnus au-delà des frontières.  A la faveur d’une audience que le ministre de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou lui a accordée, le nouveau Commissaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) en charge du Développement de l’Entreprise, des Mines, de l’Energie et de l’Economie Numérique M. Paul Koffi Koffi vient une fois encore de saluer les bonnes performances que le Bénin enregistre dans le secteur énergétique depuis l’avènement du régime de la Rupture.  En effet,  la Commission de l’Uemoa appuie le Bénin dans la mise en œuvre de plusieurs projets dans le cadre de l’initiative régionale pour l’Energie Durable (Ired). Elle a financé à cet effet la  phase 1 du Prodere  qui a permis de réaliser 6 mini-centraux photovoltaïques pour divers services énergétiques et la mise en œuvre de mesures d’efficacité énergétique et dont les travaux ont été réceptionnés. Suite aux succès qu’a connus le Prodere I, la commission finance actuellement le  Prodere II. Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Régional d’efficacité Énergétique  Pree,   la Commission de l’Uemoa  avec l’appui technique de l’Ifdd Oif, élabore des directives pour l’étiquetage des appareils électroménagers et pour l’efficacité énergétique des bâtiments. Cette audience a permis d’une part au Ministre béninois de l’énergie et au nouveau Commissaire et le Ministre de l’Energie   de prendre contact,   et d’autre part, de passer en revue les différents projets financés par l’Uemoa au Bénin, ceux en cours et futurs dans le secteur de l’énergie. « … Sur les projets en cours, on prévoit au cours de ces quatre prochaines années, continuer les investissements qu’on a commencés sur les centrales solaires, des capacités moindres pour pouvoir remplir les trous qui existent au niveau des grands projets structurants de couverture énergétique. L’objectif, c’est faire en sorte que la population la plus reculée, puisse avoir accès à l’énergie. Et cela est très important », a indiqué M. Paul Koffi Koffi. A l’entendre, actuellement, l’Uemoa a engagé l’évaluation de l’Ired. Elle envisage de faire une conférence de ministres pour essayer un peu d’apprécier la crise énergétique qui a secoué  la région au cours de ces derniers mois et comprendre un peu  les raison de cela afin d’agir sur  les politiques et programmes pour anticiper d’autres crises. Dans son mot, le ministre de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou a félicité le nouveau Commissaire en charge du Développement de l’Entreprise, des Mines, de l’Energie et de l’Economie Numérique pour sa nomination à la tête de cet important commissariat de l’Uemoa.  « …Évidemment, on a la responsabilité au niveau du Bénin dans la partie Ired que pilote le Président  Patrice Talon, une initiative qui a permis un certain nombre de réalisations au Bénin… »

« D’ici 2023, le Bénin sera autonome en matière d’énergie électrique»

Le Ministre dans son développement a montré le niveau d’engagement du gouvernement du Président Patrice Talon dans ce secteur et aussi la contribution du Bénin  au niveau de l’intégration régionale. « Ce qui se passe dans le secteur énergétique au Bénin depuis 5ans et demi, c’est quelque chose qu’on a jamais vu depuis toujours.  Tout simplement, le secteur a été mis en secteur prioritaire dans le cadre du Programme d’action du gouvernement dès 2016. Quand on était arrivé, c’était ce que les uns pouvaient appeler un désert énergétique que nous avons la responsabilité de transformer en une verdure électrique. Nous avons mis en place un programme prenant en compte les diagnostics de la situation avec des orientations qui ont permis dans le cadre du Pag de consacrer 10% de l’ensemble des projets phares du Pag au secteur de l’énergie. Ce secteur tourne autour de 4 points. Il s’agit de la  production, les énergies renouvelables, la restructuration de la société nationale de distribution (Sbee), l’efficacité énergétique et la maîtrise de l’énergie. Ce qui a permis d’avoir en intervalle de 4 ou 5 ans, l’investissement jamais égalé dans ce pays. Nous avons pendant les 4 dernières années plus investi dans le secteur de l’énergie que l’ensemble des investissements dans le secteur sur les trois quinquennats précédents », a laissé entendre Dona Jean-Claude Houssou. A ses dires, en moins de cinq ans seulement, le Bénin est passé de 0% de production à 60% d’autonomie énergétique. « L’objectif du Bénin, d’ici 2023, le Bénin sera autonome en matière d’énergie électrique. Notre production propre sera supérieure  à notre besoin de consommation », a laissé entendre le Ministre Houssou. Satisfait des échanges eus avec le Ministre béninois de l’énergie, le  nouveau Commissaire M. Paul Koffi Koffi a également  dans son exposé félicité  le Ministre de l’Energie et tout le  Gouvernement du Bénin  pour les succès et les bons résultats dans le secteur de l’énergie. Il  a pour finir, rassuré de la constante contribution de la commission de l’Uemoa aux côtés du Bénin surtout dans le domaine énergétique.

Victorin FASSINOU

La photo de famille sanctionnant la fin de l’audience

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici