Le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, reste fidèle à son engagement d’encourager des initiatives de développement. Tôt dans la matinée de ce samedi 06 juin 2020,  en compagnie de son épouse Basilia Adjagba, il a participé à une campagne de salubrité organisée par les jeunes du quartier  Foun-Foun Gbègo à Porto-Novo.En tenue de sport, le numéro 1 de l’Energie au Bénin n’a eu aucune gêne à s’emparer de houe pour sarcler les mauvaises herbes, de balai pour rendre propres les artères environnantes et de la brouette pour ramasser les tas de déchets ainsi constitués. L’acte symbolique posé avec le respect des exigences de la Covid-19, est plein de sens. En répondant spontanément à cette invitation de la jeunesse, ce natif de Porto-Novo montre à ses compatriotes que le développement à la base passe non seulement par des actions citoyennes du genre, mais également par l’exhortation à une prise de conscience individuelle et collective. C’est aussi sa manière de contribuer au rayonnement de la capitale qui doit retrouver, comme il aime à le dire, ses lettres de noblesse. A l’en croire, il faut que chacun prenne conscience de ce que l’assainissement du cadre de vie est une cause commune. « C’est d’abord à chacun d’entre nous de faire l’effort de propreté. Si chacun de nous pouvait sortir et balayer régulièrement devant sa maison, on aura une des plus belles villes du Bénin et d’Afrique en termes de propreté », a-t-il fait savoir. Ce natif du quartier Zèvou mise sur la jeunesse pour atteindre cet objectif.  Avant de prendre congés d’eux, Basilia Adjagba, comme à son habitude  leur a fait don de brouettes, des houes, des balais, des coupe-coupe et des masques afin qu’ils puissent poursuivre cette belle initiative , et faire durablement des émules.La promesse est faite de parcourir d’autres quartiers de la ville aux trois noms.Il faut rappeler qu’au détour de sa marche sportive, le couple Houssou, a fait la connaissance de jeunes footballeurs dans le 5eme arrondissement le dimanche. Objectif : s’enquérir de leurs difficultés et saisir l’opportunité pour leur rappeler les gestes  qu’il faut observer pendant cette période de la pandémie de la Covid-19.

Junior fatongninougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici