Annoncée pour se tenir en décembre 2021, la première édition du carnaval international de Ouidah (Cio) n’aura plus lieu en cette année pour raison de la crise sanitaire à la pandémie de la Covid-19. C’est ce qu’a fait savoir  le délégué général du Cio, Wilfrid Houndjè à la faveur d’une conférence de presse qu’il a donnée le samedi 28 août 2021. C’était dans la  salle de conférence de la Mairie de Ouidah. 

Plus de première édition du carnaval international de Ouidah (Cio) en décembre. Ce grand rendez-vous culturel a été reporté pour les raisons de la crise sanitaire à la pandémie de la Covid-19 qui a pris une autre allure depuis quelques semaines au pays et quelques mois dans le monde. Telle est l’annonce faite par le délégué général du Cio, Wilfrid Houndjè, directeur du centre international d’arts et de musique de Ouidah (Ciamo),  le samedi dernier.   C’était en présence de  hauts dignitaires du culte Vodoun,  des cadres, personnalités de la commune de Ouidah et des représentants du Ministère du Tourisme, des diplomates accrédités au Bénin. « Je  voudrais vous annoncer avec toute la douleur au cœur que le Carnaval International de Ouidah (Cio) édition 2021 est officiellement reporté.  Nous  traversons une crise sanitaire que nous n’avons pas connue lors du dernier siècle. Il  s’agit de la Covid-19  qui fait ravage.  Le monde est bloqué et sera davantage bloqué  pour les voyages internationaux.  Il  est donc difficile de porter le Cio dans son format initial dans ces conditions.  L’option du  gouvernement est notre option »,  a fait savoir M. Houndjè qui est  revenu  sur tout le travail abattu par le comité d’organisation de décembre 2020 à ce jour. A ses dires, le comité d’organisation a travaillé avec une cellule de communication composée de jeunes professionnels  d’ici et d’ailleurs qui nous ont permis de faire connaître le projet à l’international.  « Nous devons mobiliser plus de 40.000 visiteurs à Ouidah. Nous avons pris  le pari,  ça a  marché. Notre projet a pris et nous  y avons mis de la foi, de l’énergie », a indiqué Wilfrid Houndjè. A l’entendre,  le  Cio est reporté certes, mais quelques activités en format réduit seront en cours jusqu’à l’annonce de la prochaine date officielle de l’évènement, ceci pour tenir en haleine le public. M. Wilfrid Houndjè n’a pas manqué de  témoigner sa reconnaissance aux autorités à divers niveaux qui ont cru à ce projet et l’ont porté. Il s’agit des  responsables du Ministère de la Culture, du Ministère des Affaires Etrangères, des missions diplomatiques, du conseil communal de Ouidah et des populations en général. Le volet artistique et cultuel du Cio est porté par  sa majesté Daagbo Hounon Tomadjrèhoukpon. Présent à la conférence de presse, ce haut  dignitaire de la religion vodoun, lors de son intervention,  a lancé  un message de sensibilisation  à la vaccination contre la Covd-19.   Mais avant, il  a demandé aux mânes de nos ancêtres de bénir l’événement  malgré son report.

Junior Fatongninougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici