A l’instar de tous les travailleurs du monde entier, le personnel de l’Assemblée Nationale du Bénin a lui aussi célébré le samedi 1er mai 2021 la fête des travailleurs. L’événement a eu lieu au Centre des loisirs Ubuntu de Porto-Novo avec comme hôte de marque, le Président Louis G. Vlavonou. Une première depuis maintenant plusieurs législatures, a d’ailleurs souligné Fulbert Acapo, Secrétaire général du Syndicat autonome du personnel de l’Assemblée (Synapa).

 Le thème autour duquel les réflexions se sont focalisées au cours de cette célébration marquée par deux allocutions est : « Sensibilisation et appropriation du régime béninois de sécurité sociale par la communauté parlementaire ». Ce thème a été développé par deux cadres de l’Agence Ouémé/Plateau de la Caisse Nationale de sécurité sociale (Cnss). Il s’agit des sieurs Aboudou Ganiou Alassane, Chef d’Agence Cnss Porto-Novo et Jonas E. Kpomalègni, Chef Recouvrement Cnss Porto-Novo. Les communications qu’ils ont présentées ont permis au personnel de savoir désormais à quoi s’en tenir en termes de sécurité sociale puisque les communications sont allées même au niveau des simulations diverses pour les calculs des sous à prendre par les agents  selon le cas d’accident de travail dont ils sont victimes ou le type d’assurance retraite souscrite. Bien avant la présentation des communications, l’auditoire a eu droit à deux allocutions. Celle du secrétaire général du Synapa qui a profité pour transmettre au Président le cahier de doléances des travailleurs comme le veut ma tradition, puis celle de l’hôte de marque qu’est le Président de l’Assemblée Nationale du Bénin. Dans son discours, M. Fulbert Acapo a mis un accent particulier sur les actes posés par le Président Louis G. Vlavonou qui vont dans le sens de l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel parlementaire. Il a surtout souligné la priorité qui est accordée à la promotion des cadres de ce personnel dans le respect de l’approche genre. La cerise sur le gâteau selon le SG/Synapa est la création de la commission administrative paritaire de l’Assemblée nationale avec des attributions clairement énoncées qui permettront de débattre des questions utiles en vue de vous faire des propositions pertinentes. « Nous ne pouvons pas attendre que tombent du ciel de meilleurs salaires, de meilleures conditions de travail. Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. Le patronat ne cèdera à aucune quelconque plainte sans notre détermination massive. Nous devons donc relever le défi de dépasser l’individualisme et de donner au mot solidarité une réalité quotidienne », a dit le Sg/Synapa à ses collègues. Avant de rentrer dans le vif de son message, le Président Louis G. Vlavonou a fait à l’assistance un bref rappel de la lutte ouvrière. Il s’est ensuite penché sur le côté spirituel de la fête. À ce propos, il a demandé aux travailleurs  de placer leurs activités sous la coupe du créateur. « …Il faut bénir Dieu de vous avoir donné du travail. Au-delà des revendications, mettons Dieu au centre de nos préoccupations…» a poursuivi l’autorité parlementaire. Parlant des doléances, le Président a rassuré les membres du Synapa de leur prise en compte. «…Vos doléances, elles ne sont pas tombées dans les oreilles de sourd. Elles seront étudiées avec minutie et réglées en fonction des moyens que l’État va mettre à notre disposition. Je veux compter sur votre disponibilité et votre franche collaboration pour trouver des  solutions convenablement justes pour le rayonnement de notre Parlement…», a conclu le président Louis G. Vlavonou. Après les allocutions et le volet intellectuel marqué par la causerie débat, la fête s’est poursuivie comme il se doit autour d’un banquet dans le respect des gestes barrières

El-Hadj Affissou Anonrin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici