Bakou, capitale de la République d’Azerbaïdjan a accueilli du 30 juin au 2 juillet 2022 la première conférence du Réseau des parlementaires du Mouvement des pays non alignés. Au cours des travaux, le Bénin a été unanimement choisi pour présider le Comité permanent en charge des questions économiques du Réseau. Ce qui témoigne une fois encore de la vitalité de l’offensive diplomatique dans laquelle le Parlement béninois s’est résolument engagé sous le leadership du Président Louis Gbèhounou Vlavonou.

El-Hadj Affissou Anonrin

Le Parlement béninois a été représenté à cette rencontre internationale par une délégation de députés conduite par l’honorable Boniface Yèhouétomè, Premier Questeur de l’Assemblée nationale du Bénin. Au sein de ladite délégation se trouvaient les honorables Patrice Agbodranfo Nobimè et Gilbert Bagana puis le Sieur Gratien Zounkpégandji. Selon les organisateurs, cette première conférence du Réseau des parlementaires du Mouvement des pays non alignés vise principalement l’adoption des documents de base du Réseau tels que le projet de Déclaration de Bakou et le projet de Statut. Il a été aussi question de procéder à la désignation des vices-présidents du Réseau pour l’Afrique, l’Asie et l’Amérique Latine et des instances dirigeantes des Comités permanents. A cette rencontre, la délégation béninoise a tout simplement fait forte sensation avec le discours prononcé par l’honorable Yèhouétomè. Dans son intervention en effet, le Chef de la délégation béninoise a suggéré plusieurs mesures pour accroître la visibilité de cette organisation qui vise, entre autres, à promouvoir la paix mondiale et la coopération internationale ainsi que les principes de Bandung qui proclament notamment le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de toutes les nations; le respect du droit de chaque nation de se défendre conformément à la Charte des Nations-Unies; le refus par une puissance quelle qu’elle soit d’exercer une pression sur d’autres. En appoint à ces mesures, l’honorable Yèhouétomè a aussi indiqué que pour accroître la visibilité du Réseau des parlementaires du Mouvement des pays non alignés dans la diplomatie parlementaire mondiale, il convient d’organiser des conférences périodiques de sensibilisation sur la nécessité de la construction d’un monde de paix; de promouvoir la coopération entre les pays membres du Réseau; d’assurer l’organisation et la tenue régulières des sessions périodiques du Réseau et ce, de façon rotative dans les pays membres ; d’œuvrer au maintien de la paix et de la stabilité dans les pays membres; d’encourager les pays membres à s’affirmer sur l’échiquier international de sorte à préserver leur intégrité territoriale; de suivre et contribuer à l’animation des délégations nationales du Réseau; de créer un creuset de concertation et d’échanges au plan régional à travers les principales sous-régions; de mettre en place et contribuer à la mise en œuvre des programmes de lutte contre le racisme au plan mondial; de mettre en place des programmes d’autosuffisance alimentaire et de lutte contre la faim au sein du Réseau; de mettre en place et conduire des programmes d’études et de recherche dans le domaine de la préservation de la paix dans le monde. Pour finir ses propos, le Premier Questeur de l’Assemblée nationale du Bénin a adressé les remerciements du Président de la République du Bénin, Patrice Talon; du Président de l’Assemblée nationale du Bénin, Louis Gbèhounou Vlavonou, de toute la délégation béninoise à Bakou et de tout le peuple béninois, aux membres du Parlement de la République démocratique d’Azerbaïdjan, à sa présidente, Sahiba Gafarova et à tous les participants à cette rencontre qui a été placée sous l’autorité du Président de la République d’Azerbaïdjan.