Les travaux de  la première session ordinaire  des unions zonales de la Confédération africaine de musique (Cafrim) se sont déroulés du 25 au 28 Novembre 2021 à Cotonou. A l’occasion, le bureau de la Cafrim assisté  des autorités béninoises en charge de la culture et du représentant de l’Uemoa a procédé le 26 novembre 2021 à la pose de la première pierre lançant ainsi la construction du siège de la Confédération au Bénin.

Junior Fatongninougbo

Du rêve à la réalité. Le siège de la Confédération africaine de musique (Cafrim) sera érigé au Bénin dans quelques mois. A Zoundja dans la commune d’Abomey-Calavi, où la Confédération prendra ses quartiers, la cérémonie consacrant la pose de la première pierre a eu lieu le vendredi 26 novembre 2021. C’était en marge aux travaux de la première session des unions zonales de la Cafrim. Une rencontre qui a connu la participation  des membres venus, entre autres,  du Bénin, de  la Guinée,  de la Côte-d’Ivoire,  du Burkina-Faso. Tout comme la cérémonie d’appel de fonds, la pose de la première pierre, inscrit parmi les  activités a fait  drainer une horde de personnalités béninoises et internationales. Dans ce partenaire d’autorités, il y avait : le directeur du Tourisme et des Arts,  le directeur général de la culture, une  forte délégation de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (Uemoa). A l’occasion, les voix se sont levées de la part de ces autorités  pour saluer la détermination de l’équipe dirigeante de la  Cafrim, l’endurance du Président de la Confédération le Béninois Mathieu Vitoffodji, le Secrétaire à l’organisation, le  Burkinabé Inoussa Samandoulougou  et tous les autres membres. Dans son mot, le  Président Mathieu Vitoffodji a remercié tous les invités qui ont tous répondu à l’appel de la Cafrim pour cette cérémonie, tous ceux qui œuvrent pour le bien de la Confédération. Dans ce registre, il a  témoigné la gratitude du bureau qu’il dirige  au donateur béninois qui a mis la parcelle qui abritera le siège à la  disposition de la Cafrim.  Après la pose de la pierre, le bureau Directeur de la Cafrim a procédé à l’appel  de fonds  dans la soirée du samedi 27 Novembre à Cotonou. A cette occasion, les responsables de la Cafrim ont lancé la mobilisation autour de ce projet de construction du siège. L’appui financier et matériel des autorités à divers niveaux, des institutions nationales et internationales, des acteurs culturels de tout genre et des personnes de bonne volonté est donc sollicité par la Cafrim.  Précisons que la  Cafrim  a entre autres pour  objectifs  de promouvoir et améliorer la musique, la diffuser en Afrique en tenant compte de son impact universel éducatif, culturel, ludique et humanitaire et ce, en mettant en œuvre des programmes de jeunesse et  de développement, gérer la musique sous toutes ses formes par l’adoption de toutes les mesures qui s’avèrent nécessaires ou recommandables afin de prévenir la violation des statuts des règlements, des décisions de la Cafrim. D’après les décisions prises à  cette première session ordinaire des unions zonales de la Confédération, c’est le Togo qui va  abriter en 2022,  la Coupe d’Afrique de Musique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici