Les travaux du Congrès constitutif du Syndicat national des enseignants professionnels (Synepro) se sont déroulés le samedi 06 novembre 2021. La présente assemblée  générale  constitutive tenue  à la Bourse du travail à Cotonou, ont accouché d’un bureau. Au cours de ces assises, les congressistes ont unanimement décidé de s’affilier à la Confédération des syndicats autonomes du Bénin (Csa-Bénin). 

Victorin Fassinou

Les travailleurs des sous-secteurs des enseignements maternel, primaire, secondaire et du supérieur ont décidé de prendre leur destin en main. Désormais, ils se retrouvent au sein du Syndicat national des enseignants professionnels (Synepro).  Ce syndicat est né pour réunir les enseignants professionnels du Bénin pour la défense de leurs intérêts, éthiques et moraux dans l’optique d’améliorer les conditions de vie et de travail de leurs corps de métier conformément aux lois et règlements en vigueur. Il entend œuvrer pour la formation professionnelle et le perfectionnement des travailleurs du secteur de l’éducation en vue d’un meilleur rendement, de veiller à la formation syndicale et à l’information régulière des membres du secteur de l’éducation. Il compte unir les travailleurs du secteur de l’éducation dans leurs efforts pour contribuer au développement de la société et œuvrer à l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses membres. Au cours des travaux de ce congrès, les participants ont eu à finaliser et  adopter  le statut et le règlement intérieur du syndicat. Ils ont eu également à élire les membres du bureau qui va conduire les destinées de ce creuset. A l’entame, le Président du Comité d’organisation, Arsel Loris Gbossa est revenu sur les réflexions qui ont abouti à la tenue du présent congrès. A l’entendre, les membres fondateurs de ce syndicat sont bien conscients  de l’enjeu et du défi qui les attendent. Raison pour laquelle, il a appelé tous les membres à garder cette dynamique d’unité pour le reste de la durée de leur carrière. Le Syndicat national des enseignants professionnels (Synepro) a décidé de s’affilier à la Csa-Bénin. C’est ce qui explique la présence de son Secrétaire général Anselme Amoussou aux côtés des congressistes. « …Vous  êtes à bras ouverts dans une maison, où nous allons travailler ensemble pour régler les problèmes qui sont les nôtres. J’ai vu la dénomination de votre syndicat. Vous êtes jaloux de ce thème professionnel pour marquer la différence dans un secteur où on a tous les qualificatifs possibles pour désigner les différentes catégories d’enseignants. Vous voulez montrer que vous n’êtes pas tombés par hasard dans ce métier que vous l’aviez choisi, que vous avez fait le parcours qu’il faut, et que vous pouvez apporter beaucoup à l’amélioration de la qualité de l’enseignant que nous souhaitons aujourd’hui. Bienvenu dans une famille dans laquelle nous avons la prétention de faire du syndicalisme de façon professionnelle aussi », a laissé entendre le Secrétaire général de la Csa-Bénin Anselme Amoussou qui a remercié les membres de ce nouveau syndicat pour leur courage de rester ensemble. Avant de rassurer de l’accompagnement soutenu de la Csa-Bénin pour la formation du syndicat, il a prodigué quelques conseils à l’endroit de ses nouveaux syndiqués et des membres du bureau qui seront élus au terme de ce congrès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici