Seulement  deux ans  pour que l’Etat béninois tourne dos aux baux pour le logement de ses services. Le  contrat avec la société adjudicataire du projet de construction de la cité administrative d’Abomey-Calavi a été  signé hier, jeudi 7  octobre 2021.

Gilles G. Gnimadi

D’un coût  global de 77 milliards, la  construction de la cité administrative d’Abomey-Calavi vient d’être  déclenchée par la signature du contrat. Et ce, dans le cadre du programme d’action du gouvernement de 2016 à 2021. C’est un projet de construction de 16 bâtiments de type R+3totalisant 60.080m² de surface de plancher (bâtiments de bureaux et locaux techniques) assortis de parkings, d’un restaurant, des salles de conférences, d’un centre médical, d’ouvrages divers sur le site (bassin, passerelle, clôture, …), d’équipements modernes de communication. Il s’inscrit dans le cadre de la construction de bâtiments administratifs regroupant les services publics afin d’optimiser leur fonctionnement, développer le patrimoine bâti de l’Etat et réaliser des économies d’échelle.

L’objectif visé par le gouvernement de Patrice Talon, selon le projet, est d’améliorer l’offre d’espace et la commodité de travail, de réduire les baux administratifs et d’améliorer la fonctionnalité des services de l’Etat et permettre aux usagers de gagner en célérité dans le traitement de leurs dossiers. L’entreprise Shanxi construction est chargée de la construction de la  cité administrative et le ministère du Cadre de vie et du développement durable (Mcvdd), le maître d’ouvrage. La Société Immobilière et d’Aménagement urbain (SImAU) est chargée de la maitrise d’ouvrage déléguée des travaux. Elle va également assurer la gestion après la réalisation. Le Cabinet Koffi & Diabaté Architectes, est le Maître d’oeuvre (Moe).

Ce projet  est une opportunité pour la population d’Abomey-Calavi. A titre d’avantages, il permettra la création d’emplois, la redynamisation de l’économie locale et l’efficacité dans le  fonctionnement des services de l’Etat. Les travaux prendront fin en 2024.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici