Reçu le dimanche 29 novembre 2020, sur l’émission « 90 minutes pour convaincre » de la radio nationale, Oswald Homeky, ministre béninois des sports a passé en revue les chances de qualification du Bénin aux prochaines échéances de la Can Cameroun 2022, et évoqué une probable reprise des activités sportives en République du Bénin.

Bilan de la double confrontation face aux Basotho du Lesotho, préparation de la nouvelle saison, préparatif de la 5ème journée des éliminatoires de la CAN 2022, sont entre autres les sujets évoqués par le ministre Oswald Homéky lors de son passage sur la radio nationale. D’entrée, il a rendu un vibrant hommage aux âmes des disparus au sein de la Fédération béninoise de football, sans oublier la légende Diego Maradona. « C’est une grosse perte pour l’humanité ; on le sait tous, Diego Maradona est une légende de football. Au-delà du grand joueur qu’il a été sur les terrains, c’est une icône pour plusieurs générations. C’est malheureux qu’il ait été rappelé à Dieu…. Nous avons également perdus coup sur coup plusieurs personnes qui avaient un rôle important dans ce que nous faisons, notamment au comité exécutif de la FBF, où il y a eu 2 décès en moins d’une semaine. Je veux également prier pour que leurs âmes repose en paix ». Il a ensuite fait le bilan sur l’ensemble des deux confrontations face au Lesotho « La leçon à tirer est que sur l’ensemble des deux journées, nous avons pris 4 points sur un potentiel de 6… C’est nous qui avons le plus de points sur l’ensemble des doubles confrontations dans la poule. Globalement il faut rester concentrer. Il faut absolument gagner le prochain match. Et c’est à cela que nous travaillons » a-t-il déclaré. En outre, il a levé un coin de voile sur la préparation des écureuils du Bénin pour le compte de la cinquième journée des éliminatoires de la Can Cameroun, la réception du Nigéria. Selon lui, les joueurs sont motivés, les dirigeants et le public y sont aussi, pour une prochaine qualification du Bénin à la phase finale après l’épopée de 2019 au pays des Pharaons. Oswald Homeky a également soutenu qu’il faut respecter le calendrier international « Nous sommes obligés de suivre le calendrier international. Les joueurs sont en championnat et les plages qui sont proposées sont les seules dont nous disposons pour faire éventuellement des matchs amicaux ». Il se réjouit de la nouvelle tournure que prend le sport depuis l’avènement de la rupture « Depuis 2016, le Bénin à désormais pris de bonnes habitudes. Nous faisons des stages pendant que les plages sont libérées. Nous faisons des matchs amicaux. Vous vous souvenez du dernier que nous avons gagné 2-0 face au Gabon au Portugal ». Beaucoup d’interrogations ont été émises quant à la reprise des compétitions sportives au Bénin. S’il y a moins de manifestations au niveau des autres disciplines, ce n’est pas le cas du football dont les dirigeants ne cessent de d’annoncer une éventuelle reprise. Pour répondre à cette interrogation, le ministre est revenu en évoquant que les tractations sont en cours pour une reprise. « Nous sommes en train de travailler et assez vite nous allons retourner à la compétition. Nous allons ouvrir la saison sportive prochaine avec un protocole qui a été validé avec le ministre de la santé » a-t-il laissé entendre. Il a invité les uns et les autres à l’esprit de compréhension « Je sais que c’est difficile, mais c’est une situation particulière » a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici