L’Organisation non gouvernementale Amis de l’Afrique Francophone-Bénin (Amaf-Benin) a entamé depuis le lundi 22 Février 2021, ses  sessions de formation des membres des organisations communautaires de Base (Ocb) dans la Commune de Bassila. Ceci dans le cadre du projet « Appui Institutionnel et Renforcement de Capacités des Organisations de Femmes dans la Commune de Bassila ». C’est la Maison des Jeunes du village de Kodowari qui a accueilli cette formation inaugurale.

Junior Fatongninougbo

Contribuer à la promotion des Organisations de femmes et de filles rurales pour réduire les inégalités basées sur le genre dans l’espace socioculturel communal de Bassila. Tel est  le but du  projet « Appui Institutionnel et Renforcement de Capacités des Organisations de Femmes dans la Commune de Bassila »   a pour but de L’Organisation non gouvernementale Amis de l’Afrique Francophone-Bénin (Amaf-Benin). Prévu pour une durée de six (06) mois (de Janvier à Juin 2021)  il  a démarré le 11 Janvier 2021 et vise à renforcer les capacités d’intervention des trois Organisations de femmes rurales bénéficiaires sur l’accès aux droits et la cohésion sociale,  la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation sociale des femmes et des filles rurales de la Commune de Bassila.Ces trois villages sont:  Kodowari, Pénélan et Pénéssoulou. Cette initiative  bénéficie de l’appui financier du Forum International des Femmes Autochtones – Fimi, dans le cadre du programme stratégique du Fonds de Femmes Autochtones – Ayni (Fonds Ayni« Projets Semences »).  A la formation qui a consacré  le lancement de ces sessions de formation, au  village de Kodowari a enregistré la participation  massive des femmes membres des organisations paysannes de Kodowari.  Dans son mot, le Directeur Exécutif de l’Ong Amaf-Bénin M. Fataï Aïna  qui est revenu sur les objectifs du projet, a témoigné la gratitude de son Ong à toutes les autorités locales et communales de Bassila, en particulier le Chef d’arrondissement de Pénéssoulou et le chef de village de Kodowari qui ont manifesté leur disponibilité à soutenir le projet. Il a également remercié son partenaire, le Forum  International des Femmes Autochtones (Fimi) pour son appui technique et financier sans lesquels ce projet ne pourra se réaliser. Il a enfin remercié les participantes pour avoir honoré leur présence et leur attachement au développement de leurs localités. Il a, avant de souhaiter un plein succès au projet, rappelé aux uns et aux autres les objectifs du projet qui permettront également à contribuer au développement local à travers le renforcement de capacités des organisations de femmes rurales.Saluant cette initiative et le dynamisme de l’Amaf-Benin, le Chef du village de Kodowari, M. Ganiou Kassim a reconnu que cette formation  sera non seulement profitable aux femmes, mais aussi aux hommes communautaires. Il a pour finir,  invité les femmes bénéficiaires à démultiplier les connaissances acquises auprès d’autres femmes et hommes de la localité.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici