Le 2ème adjoint au maire de la ville de Cotonou Sèdami Gatien Adjagboni et les représentantes de Oxfam et de Educo se sont imprégnés hier jeudi 11 mars 2021 des  activités qui sont organisées à l’intention des communautés qui sont à la base par l’’Ong Assovie. Ceci à travers une tournée sur trois (03) sites  dont le marché Létonnougbé à Agla, le marché Ste Trinité de Gbodjètin à Agla et celui de Vèdoko.

Faire connaître davantage  aux autorités de la ville de Cotonou, les partenaires techniques et financiers les  activités qui sont organisées à l’intention des communautés qui sont à la base. C’est dans cette optique l’Ong Assovie a organisé cette tournée. « Ma descente  s’inscrit dans une dynamique de venir constater  ce qui se fait effectivement sur le terrain par l’Ong Assovie. Effectivement, j’ai constaté que leurs activités étaient indispensables pour nos enfants », a souligné le 2ème  adjoint au maire de la ville de Cotonou Sèdami Gatien Adjagboni.  Le souci premier de l’autorité municipale est de vérifier s’il  y a une corrélation entre ce  qu’il entend et ce qu’il  a vu hier sur le terrain. Sèdami Gatien Adjagboni a voulu s’assurer de cette corrélation avant d’entamer un plaidoyer dans le cadre de son  travail. « Je ferai un plaidoyer en direction du maire de la ville de Cotonou », a-t-il informé. Le 2ème adjoint de la ville économique du Bénin entend porter ce plaidoyer  en direction du ministre du cadre de vie et du développement durable et la ministre de l’industrie et du commerce pour veiller à ce que dans le grand programme de reconstruction des marchés dans la ville de Cotonou que l’Ong Assovie puisse continuer ses activités. «  Nous sommes satisfaits de cette visite. Satisfaits,  en ce sens que la mairie rentre dans la dynamique de nous accompagner afin que  les enfants puissent bénéficier d’un cadre adéquat pou suivre les cours », a dit le Directeur exécutif par intérim de l’Ong Assovie Christophe Mekoun. Ce dernier entend rester dans cette dynamique  et fait le suivi auprès des autorités afin que ce qui est dit puisse être concrétisé. Morènikè Idji conseillère technique à Oxfam  contre les violences faites aux filles et aux femmes a, pour sa part exprimé toute sa satisfaction de ce qu’elle a vu sur le terrain. « Je suis très satisfaite de cette visite parce que cela m’a permis de voir le travail que Assovie mène auprès des enfants », a-t-elle dit.

 Quelques  secteurs d’activités de l’Ong Assovie

L’Ong Assovie intervient dans l’éducation de base, c’est-à-dire l’alphabétisation fonctionnelle  d’abord et à partir de l’alphabétisation fonctionnelle l’apprentissage de français fondamental. A partir de là, elle a un programme des cours accélérés (Pca)  qui se déroulent tous les matins du lundi au vendredi sur quatre sites à Cotonou. Il y a le marché Létonnougbé à Agla, Ste trinité à Agla Gbodjètin  et les marchés de Vèdoko et Gbégamey. Quatorze (14) marchés de Cotonou sont pris dans le programme de l’Ong Assovie notamment la formation professionnelle, le plaidoyer et l’assainissement environnemental qui leur  permet de sensibiliser les enfants pour la propreté environnementale.

Boniface Kabla

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici