Conformément aux textes en vigueur, le ministre de l’Énergie a procédé à l’installation de la Commission paritaire administrative de son département le vendredi 4 décembre 2020. Cette commission vient en remplacement du Comité sectoriel du dialogue social. Il s’agit d’un organe consultatif composé des responsables administratifs et du personnel. Pour le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU, ce nouveau cadre de dialogue qui est mis en place avec les partenaires sociaux vise non seulement l’amélioration des performances, mais aussi celle des conditions de vie et de travail des agents, parce que les performances dépendent de l’état d’esprit de la gouvernance et de l’état d’être des acteurs du développement. « Que cette commission puisse apporter encore plus d’éléments qui permettent une meilleure coopération entre les différents acteurs afin que nous puissions atteindre nos objectifs sans faille », a-t-il souhaité. A l’endroit des membres de cette commission, il a exhorté à la disponibilité et l’engagement afin que dans le respect mutuel, ils puissent aller au-delà des attentes des populations et surtout du chef de l’Etat. « Lorsqu’il y a de la volonté, il doit forcément y avoir un chemin. C’est fort de cette foi que votre travail aura un impact visible et utile sur les performances de notre secteur », leur a-t-il signifié. Quant aux partenaires sociaux, le Numéro 1 de l’énergie au Bénin a assuré de sa volonté sans cesse de faire ce qui sera en son pouvoir pour garantir l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents, « Nous nous engageons à poursuivre les réflexions avec vous afin que dans la mesure du possible, l’ensemble de vos revendications soient prises en compte. Mais sachez que nous sommes dans un monde réel et non virtuel et que tout n’est pas forcément possible ici et maintenant», leur a-t-il indiqué.

Des partenaires sociaux satisfaits

Avant l’installation de la Commission paritaire administrative, le ministre de l’énergie a rencontré les partenaires sociaux autour d’un petit déjeuner. Cette rencontre qui s’inscrit dans les rites et rythmes du ministère a été l’occasion pour l’autorité ministérielle et le personnel d’échanger autour des préoccupations des uns et des autres. Cela, afin de rechercher de façon consensuelle des solutions aux problèmes posés pour améliorer les conditions de travail du personnel et garantir la paix sociale. Dans cette veine, le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU a  réaffirmé son engagement à apporter, comme il sait le faire, des réponses à leurs doléances. « Sachez que nous n’allons pas décevoir celui qui a placé sa confiance en nous. Cette tâche a été confiée à des gens qui savent le faire. Que la tâche continue sans relâche et avec engagement », a-t-il indiqué. Il n’a pas manqué de leur présenter, par anticipation, ses vœux de nouvel an. Les partenaires sociaux, quant à eux, par la voix de Valentin Dansou, ont exprimé leur reconnaissance au Numéro 1 de l’énergie au Bénin pour tout ce qu’il fait pour l’amélioration des conditions de vie et de travail dans son département. Selon eux, depuis 2016, Dona Jean-Claude HOUSSOU a œuvré pour la satisfaction de leurs revendications. « Beaucoup de points ont été satisfaits. Il n’en reste que quelques-uns », a témoigné Valentin Dansou. Quant à la Cheffe de la Cellule genre et développement, elle a remercié le ministre pour tout ce qu’il fait pour la promotion du genre dans ce département ministériel. A titre illustratif, Anne-Marie BokpèGnacadja a fait allusion à la tenue de l’Atelier sur le genre qui s’est déroulée à la Direction générale des ressources énergétiques. Au terme de ces assises, les participantes ont reçu des attestations des mains de l’autorité ministérielle. Elle s’est aussi réjouie du fait que  le budget 2021 ait pris en compte le genre. Enfin, Anne-Marie BokpèGnacadja a  annoncé que des partenariats se bousculent déjà en dehors de la Giz qui soutient la cellule. Il s’agit notamment de la Bad et du Pnud.

Junior fatongninougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici