Une visite de constatation a conduit le Ministre de l’énergie du Bénin Dona Jean-Claude Houssou et les cadres techniques du ministère dans les entreprises à forte consommation d’énergie électrique le mercredi 16 décembre 2020. La délégation s’est rendue en premier au siège de l’entreprise Dongaco, une industrie agroalimentaire sise à Sèmè et en suite à la Sobébra.  Le Directeur de la Sbee Jacques Paradis et celui de l’Apiex Laurent Gangbes étaient également de la partie.

Dongaco, l’industrie agroalimentaire de Sèmè a accueilli cette visite en premier. La visite de cette étape a pour objectif d’aller constater le niveau d’avancement des travaux de connexion et moyenne tension pour couvrir un besoin énergétique de 15 Mgw de Dongaco. Une action qui permettra à l’industrie d’étendre ses unités de production. Au terme de la séance de travail qui a eu lieu entre la délégation conduite par le ministre et la direction de Dongaco, le ministre Dona Jean-Claude Houssou a rassuré la direction de l’entreprise de la détermination du Gouvernement à accompagner les investisseurs. Il a fait remarquer également que d’ici février 2021, le besoin en énergie de 15 Mégawatts de l’entreprise sera satisfait.  Notre objectif c’est de faire en sorte que la Sbee puisse leur fournir le plus rapidement possible et nous nous sommes engagés par rapport à ça. Au plus tard en février, je dois venir ici pour inaugurer les installations flambant neuf qui permettront à cette industrie de réduire considérablement ses coûts pour être plus compétitif » a-t-il laissé entendre. Le Directeur de l’entreprise industrielle Dongaco Alexis Mabiala, s’est réjoui de l’engagement du gouvernement à satisfaire les besoins en énergie de 15 Megawatts de l’entreprise d’ici Février. « Nous osons espérer que selon les directives que le ministre a données à la Sbee, nous allons être satisfaits au plus tard mois de février 2021.» a-t-il expliqué. Pour Laurent Gangbes, le Dg/Apiex, la principale difficulté des industriels de Dongaco, c’est d’obtenir l’énergie en quantité et en qualité. « Si nous parvenons à rendre l’énergie accessible au niveau de la zone, nous allons encourager non seulement le développement de Dongaco mais l’installation d’autres unités de transformation et ces installations vont permettre de créer de nombreux emplois » a-t-il signifié. Le directeur général de la Société Béninoise d’Energie Electrique a rassuré l’entreprise Dongaco de travailler d’arrache pieds non seulement pour satisfaire ses exigences mais aussi pour supporter l’ensemble des industries du Bénin. Après cette étape, cap est mis sur la Société Béninoise des Brasseries (Sobébra) à Akpakpa Cotonou. Ici plus aucune difficulté majeure n’est encore à noter en matière de disponibilité d’énergie électrique pour faire fonctionner la société. Le Directeur général Sébastien Yves-Menager, a exprimé toute sa satisfaction à l’endroit du ministre Jean-Claude Houssou pour l’amélioration qualitative et quantitative de l’énergie à eux fournie par la Sbee depuis 2017. « En 2015 nous étions à 30% sur groupe et 70% sur le réseau électrique ; depuis 2017 nous sommes à 3% sur groupe et 97% sur le réseau électrique, donc le zéro a disparu » a-t-il témoigné. Le ministre Houssou de l’énergie a rassuré les responsables de la Sobébra de la poursuite de la dynamique afin que l’énergie électrique ne leur fasse plus jamais défaut afin de développer davantage leurs activités.  A l’en croire, le secteur de l’énergie est un secteur stratégique mais éminemment capitalistique, c’est pour ça que depuis 2016 le gouvernement n’a pas arrêté d’investir avec le soutien des partenaires techniques et financiers, pour que d’ici 2022 le visage du système énergétique béninois change complètement et permette de garantir durablement la disponibilité électrique.

Junior Fatongninougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici