En collaboration avec les communes d’Athiémé, Dogbo et Lalo, le Groupe de Recherche et d’Appui aux Initiatives de Base pour un développement durable (Graib Ong), à travers le Projet de Nutrition et de Développement de la Petite Enfance (Pndpe), a remis les kits aux femmes formées sur les trois thématiques (jardin de case, transformation, élevage) dans les 155 villages des communes concernées. L’événement a eu lieu les 19, 22 et 23 novembre dans l’enceinte des mairies en présence des bénéficiaires et autorités locales.

Alphonse KOI

L’objectif des présentes actions de Graib Ong, selon le chargé de programme, Charlot Edouvoh, vise à promouvoir l’autonomisation des femmes et l’amélioration de l’état nutritionnel des enfants. Ainsi donc les 525 femmes mères d’enfants de 0 à 59 mois formées dans les trois communes d’Athiémé, Dogbo et Lalo dans les 155 villages à travers le projet Pndpe ont respectivement  reçu les kits de la thématique dans laquelle elles sont formées. Précisons que dans chaque commune, 50 femmes ont été formées dans la thématique jardin de case, 50 dans la thématique petit élevage puis 75 femmes dans la transformation pour un coût total de 3.960.000 Fcfa pour les trois communes. Par ailleurs, 10.998.825 Fcfa ont servi à l’achat des kits composés de râteaux, semences (piment, tomates,..), poêles, maïs, soja, fretins, plastiques, poulets goliaths et ordinaires, provende, produits sanitaires, Ces derniers sont donc les éléments de base qui renforceront la production et les efforts faits pour maintenir le cap du développement et finir avec la mortalité infantile. Brice Koko, Directeur Exécutif de Graib Ong, a invité les bénéficiaires à faire un bon usage des kits pour non seulement promouvoir le développement à la base et lutter contre la malnutrition dans les foyers conjugaux. Aussi, a-t-il remercié le gouvernement du Président Patrice Talon à travers le cadre du conseil national de l’alimentation et la banque mondiale pour leur soutien financier. Les Maires des communes d’intervention ont témoigné leur gratitude à l’endroit de Graib Ong tout en souhaitant longue vie à l’activité. Emue, Isabelle Houessou, porte-parole des bénéficiaires, a témoigné sa gratitude pour la mise en œuvre dudit projet à travers la formation sur les trois thématiques et surtout la dotation des kits. Outre cela, elle a mentionné que cette initiative permettra de prendre soin des progénitures et finir avec la faim dans les foyers. « Nous sommes désormais engagées à sensibiliser nos camarades femmes pour emprunter la même voie que nous pour le bonheur des communautés à la base et inviter les responsables de Graib Ong à étendre leur champ d’action vers d’autres villages et communes », a-t-elle conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici