Les communes d’Abomey-Calavi, de Comè, de Glazoué et de Djougou disposent désormais de leurs agences construites au profit de l’Association des Services Financiers (Asf-Bénin). Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dossouhoui, s’est personnellement chargé de la remise officielle des bâtiments des Agences d’Abomey-Calavi et de Comè ce jeudi 17 février 2022.

Les quatre agences construites à Abomey-Calavi, Comè, Glazoué et Djougou au profit de l’Association des Services Financiers (Asf-Bénin) l’ont été dans le cadre de la mise en œuvre des activités du Projet d’appui à la promotion des services financiers ruraux (Papsfra), cofinancées par le Gouvernement du Bénin et le Fonds International du Développement Agricole (Fida).  Dans son allocution, le Coordonnateur national du Programme cadre des interventions du Fida en milieu rural au Bénin (Procar), a souligné que le Papsfra a prévu l’institutionnalisation et la professionnalisation des Asf-Bénin qui étaient à l’origine de petites institutions financières de proximité au profit du monde rural. Les agences mises en services, selon M. Sikirou Oloulotan, viennent renforcer la capacité de l’institution et contribuent à multiplier ses points de services, dans l’optique de se relever et d’aller loin et de prouver qu’elle demeure un instrument pertinent de proximité qui est adapté pour le financement des activités économiques des populations à la base. Pour le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dossouhoui, le financement est primordial pour le développement et la promotion des filières agricoles. Et pour lui, cette cérémonie intervient à un moment où l’Asf-Bénin a besoin de ces infrastructures pour rétablir son équilibre et amorcer son développement. La remise de ces bâtiments, a poursuivi le ministre, est le symbole d’un nouveau souffle pour le regain de vitalité de l’institution. Le Ministre a surtout insisté sur la bonne gouvernance des instances des Asf-Bénin et a invité les mairies de Calavi et de Comè à inciter les populations cibles à réellement ouvrir des comptes au niveau de ces agences pour en retour bénéficier du financement de leurs activités. Dans tous les cas, a souligné le Ministre Dossouhoui, l’espoir est permis. Jean Pascal Kabore, Directeur pays Fida, a rappelé à l’Asf-Bénin, à ses dirigeants, membres et clients que ces agences sont désormais un cadre approprié et que, plus que leur entretien et leur prise en charge, ils doivent leur impulser une dynamique nouvelle et une gouvernance irréprochable pour un redressement rapide et une montée en puissance de l’Association. Le préfet du département du Mono, Bienvenu Dèdègnon Milohin, et le maire de la commune de Comè, Coffi Bernard Adanhokpe, se sont particulièrement réjouis que le Gouvernement et le Fida aient œuvré pour rapprocher ces agences des bénéficiaires. Ce qui, pour eux, réduit considérablement les tracasseries pour l’accès aux crédits.