Deux enseignants-chercheurs de l’Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi  de l’Université d’Abomey-Calavi ont été distingués à l’occasion de la Conférence Triennale du Forum Régional des Universités pour le Renforcement des Capacités en Agriculture (Ruforum) et 7ème Semaine Africaine de l’Enseignement Supérieur. Il s’agit du Docteur Victorien Dougnon et du Docteur Michel Dossou qui ont été honorés pour leur engagement à l’essor de la science. Ils sont tous deux de l’Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi.

Sous le thème « Opérationnaliser l’enseignement supérieur Éducation pour l’innovation, l’industrialisation, l’inclusion et le développement économique durable en Afrique : Un Appel à l’Action », la Conférence Triennale vise à ; 1) Catalyser les investissements dans l’Enseignement Supérieur pour renforcer les Capacités de l’Afrique en matière de Science, de Technologie et d’Innovation, 2) Promouvoir les liens et les partenariats internationaux pour renforcer l’Enseignement Supérieur en Afrique, 3) Promouvoir l’emploi des jeunes et l’acquisition de compétences pour le développement, et 4) Renforcer les liens commerciaux entre l’Université et secteur Privé. En marge de ces activités, 05 jeunes enseignants-chercheurs ont été distingués et promus pour leur abnégation et leur contribution soutenue à l’essor de la science. Parmi ceux-ci, l’Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi s’en sort avec deux prix. Il s’agit du Docteur Victorien Dougnon et du Docteur Michel Dossou. Le Dr Victorien Tamègnon Dougnon applique les outils de la microbiologie moléculaire pour améliorer les problèmes environnementaux dans sa communauté et à travers l’Afrique. Sa carrière scientifique florissante à ce jour et son engagement continu au sein et au-delà de la communauté scientifique démontrent un engagement proactif à promouvoir la science. Il est titulaire d’un doctorat en sciences de l’environnement et de la santé et est Maître-Assistant en Microbiologie à l’Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi, Université d’Abomey-Calavi, Bénin. Pour promouvoir la microbiologie auprès des étudiants de premier cycle, il a produit un nouvel outil d’apprentissage disponible en ligne et sur les appareils Android. En tant que chercheur, il travaille sur la résistance des bactéries aux antimicrobiens en Afrique, en utilisant des outils de microbiologie environnementale, d’hygiène et de santé publique ainsi que de sensibilisation du public. Il est le coordinateur de projets de recherche internationaux dans sa spécialité. Un projet collaboratif a par exemple conduit à la découverte et au séquençage de bactériophages lytiques infectant Acinetobacter baumannii, une bactérie responsable de nombreux échecs thérapeutiques en raison de sa multi-résistance aux antibiotiques. Un autre travail a conduit à la production de 03 phyto-médicaments appelés Salm-Mta contre la salmonellose mineure. Récemment, avec son équipe, ils ont produit un biopesticide actif contre les larves de moustique à base de Bacillus thuringiensis. Dr Victorien Dougnon est membre de plusieurs sociétés savantes et avait réalisé récemment l’exploit, avec son équipe, d’ériger un bloc de 04 laboratoires de recherche suréquipés à l’Université d’Abomey-Calavi. Il dirige actuellement le Service de la Coopération Internationale de l’Université d’Abomey-Calavi. Le Dr Michel Dossou, spécialiste des télécommunications optiques, s’emploie à l’essor et à la pénétration des nouvelles technologies de l’information au Bénin en général et à l’Université d’Abomey-Calavi en particulier où il y mène ses travaux de recherche depuis 2012. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur polytechnicien de l’Ecole Royale Militaire de Bruxelles en Belgique en 2006, il soutient sa thèse de doctorat sur les modes de résonance acoustique dans les fibres optiques en 2011 à l’Université de Lille 1 en France. Son équipe dans une collaboration internationale, a mis en place en 2018 un nouveau prototype de fibre optique capable d’améliorer les performances actuelles atteintes en bande passante. Le Lieutenant-Colonel Michel Dossou s’intéresse également aux effets de l’exposition humaine aux champs électromagnétiques de 0 Hz à 300 GHz et à la sensibilisation du public. Il coordonne le master en fibre optique et le master en radiodiffusion numérique de l’Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi (Epac). Ses récents travaux ont porté sur les techniques d’amélioration de la norme DVB-T2 (Digital Video Broadcasting Second Generation) utilisée en Télévision Numérique Terrestre (TNT). Ancien conseiller technique de la ministre du numérique et de la digitalisation du Bénin, il est depuis 2016 le conseiller technique aux technologies de l’information et de la communication du Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC).