La tradition a été respectée. Les membres de la communauté parlementaire (Députés et personnels civils et militaires de l’Assemblée Nationale) ont échangé les vœux de nouvel an ce vendredi 14 janvier 2022. L’événement s’est déroulé en deux étapes. D’abord dans le jardin du Palais des gouverneurs entre le Président Louis G. Vlavonou et le personnel puis ensuite à l’hémicycle entre le Président Vlavonou et ses collègues députés. Au cours des deux cérémonies, un bilan de l’année écoulée a été fait et des engagements ont été pris pour 2022.

El-Hadj Affissou Anonrin

Trois discours ont marqué les temps forts de la cérémonie d’échange des vœux entre le personnel parlementaire et le Président de l’Assemblée Nationale. C’est à Fulbert Acakpo, Secrétaire général du Syndicat National Autonome du Personnel de l’Assemblée (Synapa) qu’est revenu l’honneur d’ouvrir le bal. Il a rendu grâce à Dieu et a surtout renouvelé sa gratitude au Président Louis G. Vlavonou pour les courageuses réformes engagées et surtout les actes historiques qu’il a posés dans le cadre de la sécurisation de l’emploi parlementaire et de l’amélioration des conditions de vie des travailleurs. Il s’agit notamment de: la décision n°2021-093 du 17 septembre 2021 portant attributions, organisation et fonctionnement du cabinet du Président de l’Assemblée nationale et du secrétariat général administratif; des décisions portant avancement et reclassement du personnel avec effet immédiat; la décision n°2021-115 du 17 novembre 2021 portant statut du personnel parlementaire en République du Bénin; la décision n°2021-133 du 29 décembre 2021 portant reversement d’agents contractuels dans la fonction publique parlementaire. « Cette dernière décision est une vieille doléance du syndicat qui s’est réalisée avec votre autorité », a dit Fulbert Acakpo qui a aussi salué le coup  d’œil qui a été fait aux mérites des agents admis à faire valoir leurs droits à la retraite par le Président Vlavonou et les membres de son bureau. Emboîtant les pas au Secrétaire général du Synapa, Mariano Pascal Ogoutolou, Secrétaire général administratif de l’Assemblée Nationale a témoigné au Président Vlavonou et aux membres de son bureau  toute sa gratitude pour le leadership imprimé à l’institution parlementaire depuis sa brillante élection. Il a également exprimé sa profonde satisfaction pour les réformes engagées pour moderniser l’administration parlementaire…Dans son intervention, il a par ailleurs mis un point d’honneur au reversement de 47 agents contractuels à la fonction publique parlementaire. Pour lui, il s’agit d’un acte de haute portée historique qu’il convient de souligner. « Avec la 8ème législature, le blason de l’administration parlementaire a été redoré sous le leadership du Président Louis G. Vlavonou», a reconnu le Sga Mariano Ogoutolou pour qui les défis et enjeux de l’année 2022 imposent un suivi rigoureux des réformes courageuses qui ont été engagées afin de s’assurer de leur mise en œuvre efficiente. Pour finir ses propos, le Sga Ogoutolou a pris l’engagement que chaque fonctionnaire fera preuve de plus de professionnalisme afin d’accompagner le Président Vlavonou dans sa lourde et exaltante mission à la tête de l’institution parlementaire. Le discours le plus attendu à cette étape de la cérémonie était celui du Président Vlavonou. Dans ses propos, il a remercié et félicité les responsables à divers niveaux et leurs collaborateurs pour  l’engagement et l’accompagnement sans faille dont ils ont fait montre dans la mise en œuvre des réformes engagées et qui se poursuivront avec foi et détermination. «Le souci de rendre plus performante notre administration parlementaire en la dotant des moyens efficaces est l’unique voie pour parvenir à l’atteinte de cet objectif que le Bureau de la Huitième législature s’est assigné. C’est pourquoi, la détermination de tout le personnel parlementaire ne doit pas faire défaut. Certaines réformes peuvent vous paraître peu digestes, mais je suis confiant qu’elles produiront plus tard les effets escomptés », a dit le Président Vlavonou. Paraphrasant feu Jean Pliya, le Président Vlavonou a aussi fait savoir que: «La construction d’une nation moderne nécessite la destruction de certaines reliques du passé ».Un peu comme pour rappeler à l’attention du personnel l’immensité de la tâche qui reste à accomplir.

L’engagement renouvelé des députés

La 2ème partie de la cérémonie d’échange de vœux s’est déroulée à l’hémicycle. Au nom de ses collègues, le Général Robert Gbian, 1er vice-président de l’Assemblée Nationale du Bénin a fait le bilan 2021 qui s’est achevé. Pour lui, « L’année 2021 fut une année exceptionnelle : d’une part, par l’organisation réussie de l’élection du duo du Président de la République et de la vice-présidente issue de nos rangs ; d’autre part, par la qualité des textes votés et la richesse de nos débats parlementaires ». Poursuivant son intervention,  le premier vice-président précise que «de par la rigueur de son travail et son attachement à faire respecter les valeurs de la République, l’Assemblée nationale, sous le leadership inspiré et déterminé du Président Vlavonou, a montré, une fois encore, qu’elle est le temple de la démocratie et de l’Etat de droit dans notre pays ». Pour le Général Gbian,  l’année qui vient de s’achever  paraît exemplaire au regard du rôle que doit jouer le Parlement dans une Nation moderne. Répondant au message du 1er vice-président, le Président Louis G. Vlavonou a fait savoir que « les motifs de satisfaction qui ont été relevés dans  les différentes réformes sont forcément au mérite partagé de tous ». Et c’est pourquoi il s’est fait l’agréable devoir de témoigner à chacun de ses collègues, toute sa sympathie et sa gratitude pour le travail d’ensemble qui a été accompli. Tant qu’il reste à faire, c’est que rien n’a été fait. Le Président Vlavonou en est si bien conscient qu’il a rappelé les défis à relever en 2022. Il s’agit du défi sécuritaire, du défi sanitaire, des solutions à la cherté de la vie. « Rien de tout cela ne sera possible sans un vaste effort  d’imagination et d’organisation dans tous les domaines, visant à la fois l’éducation permanente et la transformation des rapports sociaux », a souligné le Président de l’Assemblée Nationale.

Encadré : Plusieurs députés reçus dans l’Ordre national du Bénin

Après les échanges de vœux et l’hommage rendu aux travailleurs admis à faire valoir leurs droits à la retraite, la Grande Chancelière du Bénin, Mariama Chabi Talata épouse Zimé  a élevé 70 députés au grade de Commandeur de l’ordre national du Bénin et 05 autres au rang de Grand officier. Parmi les députés admis au rang de Grand Officier se trouve le Président Louis G. Vlavonou.

El-Hadj Affissou Anonrin