Après suspension de l’élection du Maire et ses adjoints pour non suivi de la déclaration du parti « Union Progressiste » le 29 mai 2020 passé, la session a été poursuivie le samedi 6 juin 2020 dans la salle de conférence de la mairie de Toviklin.

Alphonse Koï, (Coll. Mono-Couffo)

Les députés ayant voté à l’unanimité la loi explicative et complétive qui a été promulguée par le Président de la République, après approbation de la cour constitutionnelle, les nouveaux articles 189, 190, 192, 199, 200 éclaircissent pleinement les points d’ombre qui, entre temps avaient bloqué le vote. Ainsi, la lecture de la déclaration du parti majoritaire désigne les honorables conseillers Tozo Rigobert, maire, Théophile Sotodji, Premier Adjoint au Maire et Bokouè Kokouvi, Deuxième Adjoint au Maire. Désormais, tout est fait pour un nouvel envol pour l’essor sur tous les plans de la commune de Toviklin. A la suite de cette étape, l’autorité préfectorale, Christophe Mègbédji, a ainsi installé les nouvelles autorités qui devront conduire la destinée de la mairie de Toviklin.  » Au nom des pouvoirs qui me sont conférés et en mon nom propre, je vous déclare installer », a-t-il prononcé. « Le législateur, ayant pris la mesure des questions qui se posaient, a encore légiféré pour dire ce qu’il mettait dans la loi, ce que les populations doivent comprendre. Le parti majoritaire, Union Progressiste, ayant envoyé sa déclaration par le biais du ministère de tutelle, nous avons installé le maire, ses adjoints et les chefs d’arrondissement dans leur fonction conformément à la loi », a-t-il ajouté. Rigobert Tozo, le nouvel homme fort, succédant à sa propre succession, a fait montre de ses sentiments de joie et de reconnaissance à l’endroit de Dieu, du législateur, le Président Bruno Amoussou, président de l’Union Progressiste, et le chef de l’Etat Patrice Talon qui a pris à coeur le développement du Bénin et celui de Toviklin pour le nouveau choix porté sur sa modeste personne pour présider la gestion de la mairie de Toviklin, s’est montré confiant de la nouvelle tâche à lui confiée. Il n’a pas manqué d’inviter ses pairs honorables conseillers communaux pour la poursuite du développement de la commune de Toviklin. Comme défis majeurs, il a cité les pistes, les infrastructures au niveau de l’éducation maternelle et primaire publique, la promotion de la jeunesse…La séance a pris fin par le chant en choeur de l’hymne national du Bénin pour témoigner l’amour de la patrie qui doit passer par la priorité à l’intérêt commun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici