Le 2ème Congrès Ordinaire du Syndicat National des Enseignants du Secondaire et des Lycées/Justice Sociale (Synesl/JS) s’est tenu le  samedi 21 novembre s’est tenu à la Bourse du Travail de Cotonou. L’occasion c’était donné aux  congressistes d’élire  et d’installer le nouveau  Bureau Exécutif National du syndicat.  Ces travaux ont également permis aux militants du syndicat de réaffirmer leur affiliation à la Confédération des Syndicats Autonomes du Bénin (Csa-Bénin).

Ce congrès a offert aux militants  du Syndicat National des Enseignants du Secondaire et des Lycées/Justice Sociale (Synesl/JS)  de réfléchir sur la vie de leur commune organisation.  Les travaux en commissions ont occupé les deux tiers (2/3) de la durée de cette assise.   Une commission a été chargée de faire le toilettage des statuts et du règlement intérieur avant leur adoption et la définition de la politique générale du Synesl/JS et la deuxième commission a eu pour mission d’élaborer la plateforme revendicative, le communiqué final du congrès, chargée de l’analyse des contenus des réformes en cours au MESTFP et de faire des propositions pour l’amélioration desdits réformes.  Ce congrès déroulé dans une ambiance de convivialité a permis d’élire et d’installer le nouveau bureau exécutif du syndicat  composé de neuf membres  qui a pour secrétaire général  Comlan Richard Ahouansou.  A l’entame des travaux, le  Secrétaire Général du SYNESL/JS, Président du comité préparatoire, le Camarade Comlan Richard Ahouansoua posé un diagnostic du système éducatif béninois dans son état actuel à travers une analyse exhaustive. Tout en fustigeant les dysfonctionnements dudit système en République du Bénin notamment la kyrielle de réformes ayant conduit à la pré- insertion aux enseignements maternel, primaire et secondaire général qui a montré ses limites, il a identifié les causes de la baisse des niveaux avant de proposer quelques recommandations relatives à la résolution de la pénurie d’enseignants dans les établissements publics.  Dans son mot, le  Secrétaire Général de la Csa-Bénin, Anselme Amoussou qui a salué   la volonté de ses militants du Synesl/JS d’aller au congrès,  a saisi l’occasion pour prodiguer quelques conseils aux congressistes. Il a, par ailleurs, félicité le Secrétaire Général du Synesl/JS et tous les congressistes pour le choix porté sur la Confédération  dont il est le Secrétaire Général. Mais avant, il a invité les Congressistes à une bonne réflexion et au sérieux au cours du déroulement des travaux du congrès.

Victorin Fassinou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici