L’ouverture officielle du forum national des jeunes acteurs du secteur de l’énergie au Bénin a eu lieu le samedi 27 février 2021 à l’infosec de Cotonou. Ce forum vise à éduquer les jeunes sur la portée et l’importance de l’Odd7 pour le développement mondial. Connectez les jeunes acteurs du secteur aux réseaux, aux opportunités académiques et de carrière dans le secteur de l’énergie.  Inciter les jeunes à participer activement à la réalisation de l’Odd7 pendant la décennie d’action. C’était en présence du Directeur de Cabinet du Ministère de l’Energie du Bénin Armand Dakehoun.

« Rôle de la jeunesse en tant que vecteur dans l’élaboration de la transition énergétique durable à travers l’innovation, l’engagement et le dynamisme des jeunes leaders au Bénin ». C’est le thème de ce forum qui permet aux jeunes de réseauter avec des pairs nationaux et étrangères et d’interagir avec des personnalités clés du gouvernement, des Nations-Unies, des entreprises et des organisations internationales et avec d’autres orateurs inspirants du mouvement de l’énergie durable. Deux panels ont marqué le forum. Le premier : « les jeunes, leaders de la transition énergétique durable ? ». Entre autres points débattus dans ce panel ; dernière décennie pour fournir une électricité universelle. Les conséquences de l’action ou de l’inaction des jeunes d’aujourd’hui sur l’Odd7 et la crise climatique. Réseaux, opportunités académiques et de carrière dans le secteur de l’énergie au Bénin. Promouvoir les voix et le travail des jeunes, tels que l’engagement communautaire, la recherche et le plaidoyer sur les énergies renouvelables. Le thème du 2ème panel est : « Promouvoir une transition énergétique inclusive et juste ». A ce niveau, il a été question de l’efficacité énergétique nationale, l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique. Résolution des principaux défis sociaux, y compris dans les secteurs humains et sanitaires (Covid-19). Inclusion sociale dans l’accès à l’énergie, les défis liés à l’égalité des sexes, à la création d’emploi et à l’éducation.Faut-il le rappeler, l’objectif de développement durable 7 (Odd 7) appelle à une énergie abordable, fiable, durable et moderne pour tous d’ici 2030. Pourtant, le Bénin est loin d’être sur la bonne voie pour l’atteindre. Il ne reste plus qu’une décennie pour fournir une électricité universelle et un accès à la cuisine propre, améliorer considérablement l’efficacité énergétique nationale et augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique, il urge donc une action immédiate de la part d’un large éventail d’acteurs énergétiques. Pour le président de l’Association ‘’Bénin Energie’’, Enock Hounhoui, Il y a actuellement environ 1,8 milliard de personnes âgées de 10 à 24 ans dans le monde et 3.8 millions de béninois en majorité des jeunes n’ont pas d’accès au service énergétique. Et ces jeunes doivent vivre avec les conséquences de l’action ou de l’inaction d’aujourd’hui sur l’Odd7 et la crise climatique pour les décennies à venir. C’est pourquoi les jeunes devraient avoir un rôle central dans l’élaboration de la transition énergétique durable. « Si nous voulons atteindre l’Odd7 d’ici 2030, l’innovation, l’engagement et le dynamisme des jeunes leaders ne sont pas seulement souhaitables – ils sont essentiels » a-t-il fait savoir. La chef service coordination des études à l’Ecole supérieure des métiers des énergies renouvelables (Esmer), Armelle Assongba, a rassuré que la Direction de son école ne ménage aucun effort pour accompagner les jeunes du secteur de l’énergie.  A en croire Zonou Martin, chargé de suivi évaluation du Recaseb, le programme de sa structure ne manquera pas son devoir qui consiste essentiellement à renforcer et accompagner les acteurs du secteur de l’énergie qu’ils soient du public ou du privé. Il a exposé le produit 1 du Recaseb axé sur le renforcement des capacités des acteurs du secteur de l’énergie grâce à des programmes de formation et d’échange, à l’assistance technique senior long terme. Et également son produit 3 constitué de la mise à disposition et diffusion de l’information et de la documentation aux acteurs du secteur et au grand public et la visibilité.Pour lui, l’avenir appartient à la jeunesse consciente de son potentiel. « Il ne s’agit pas tout simplement d’être jeune pour prétendre prendre la clé du futur. Il faut bien plus » va-t-il conclure, invitant ainsi les jeunes à plus de détermination pour le secteur de l’énergie au Bénin. Pour le Directeur du Cabinet Armand Dakehoun, la question de l’énergie est transversale. Elle constitue d’ailleurs le socle du développement, il faut faire donc qu’elle soit améliorée et durable.

Une association au service dedéveloppement du  secteur…

‘’Bénin Energie’’, est la structure organisatrice de ce forum. Cette association a pour objectif de contribuer de façon significative à la résolution durable des problèmes relatifs à l’énergie au Bénin. Elle se veut une association de recherche, de création d’invention, d’innovation, de formation et de développement de sources variées d’énergies. L’association travaille aux côtés des partenaires comme le ministère en charge de l’énergie, des structures de production et de distribution d’énergie, les institutions internationales, les ambassades, les organisations nationales et internationales, les Ong, en vue de faciliter l’accès à l’énergie aux populations notamment celles isolées ou marginalisées.

Daniel DASSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici