La cérémonie marquant la célébration du 10e anniversaire du début des opérations commerciales de WAPCo au Bénin,  a eu lieu  hier, jeudi 28 avril 2022. A l’Hôtel Golden Tulipe de Cotonou, l’événement s’est déroulé sous l’égide du Directeur de cabinet du ministre de l’énergie, Armand Raoul Dakehoun et du directeur général de la société, Grégory Germani. 

Junior Fatongninougbo

« Dix ans au Service de l’Energie Régionale« , tel est le thème des manifestations commémorant cette dixième  célébration qui a réuni tous les cadres intervenant dans le secteur. Créé pour desservir le Bénin, le Nigeria, le Togo et le Ghana, WAPCo a réussi la mission et a atteint les objectifs. Pour ce, le directeur général de la société, Grégory Germani à indiqué qu’au fil des ans, WAPCo, en collaboration avec les actionnaires et les parties prenantes, a franchi des étapes clés. «WAPCo continue de se concentrer sur le maintien d’une importante réalisation en matière de sécurité qui reflète notre passion et notre engagement en faveur d’une forte culture de la sécurité. Avec plus de sept ans et neuf millions d’heures de travail sans accident, je suis fier du solide programme de gestion de la sécurité de WAPCo», a-t-il déclaré lors de la célébration au Togo le 20 avril dernier.

Le Bénin satisfait des activités de WAPCo

Pour le Directeur de cabinet du ministre de l’énergie  Armand Raoul Dakehoun, l’objectif in fine, selon les ambitions de son pays, est d’aboutir à l’autonomie énergétique en 2023, 90% du taux de couverture nationale, 36 à 45% du taux d’accès à l’électricité d’ici 2026. «Pour y arriver, le gouvernement s’est lancé dans la construction de centrales à l’image de celle de Maria-Gléta. D’autres centrales sont prévues pour être construites. C’est le cas de la centrale de Glo-Djigbé d’une capacité 140 à 160 mégawatts, d’une autre de 40 mégawatts qui sera construite toujours à Maria-Gléta. Dans le domaine de l’énergie solaire, il est aussi prévu la construction d’une centrale de 100 mégawatt d’ici 2026», a-t-il exposé quelques unes. Afin de se faire mieux comprendre, il a fait savoir que toutes ces centrales thermiques ont besoin de la disponibilité permanente du gaz. «C’est dire l’importance de la société du Gazoduc Ouest Africain dans la réussite de cette stratégie». Pour renforcer la disponibilité permanente du gaz pour les centrales électriques thermiques, la construction d’une Unité Flottante de Stockage et de regazéification (Fsru) du gaz naturel liquéfié (Gnl) est en cours d’instruction. «Nous nous réjouissons de ce que WAPCo accepte de jouer sa partition dans la réalisation de ce projet cher au Chef de l’Etat», a-t-il dévoilé la reconnaissance du  Bénin. Pour le Bénin, selon M.  Dakehoun, la célébration du 10 anniversaire du début des opérations marque un moment particulièrement reluisant dans la vie de l’entreprise et on peut dire sans risque de se tromper que le meilleur reste encore à venir en ce qui concerne le transport du gaz par la Société du Gazoduc Ouest-africain. Puisque, rassure le Directeur de cabinet,  nous avons noté des records dans l’approvisionnement en gaz qui parfois dépasse la demande exprimée dans les pays acheteurs.  «Vivement que cette tendance se maintienne et se renforce au grand bonheur de l’intégration des économies ouest africaines et du bien-être de nos chères populations, a-t-il souhaité.