Le père spirituel de la Mosquée Centrale Médine II d’Agori-Plateau d’Abomey-Calavi El-Hadj Moutawakil Boukari Malik et ses fidèles ont sacrifié, le vendredi 17 septembre 2021,  à la tradition des prières des vendredis, une exigence de la religion musulmane. Au cours de celle-ci, l’Imam Boukari a nourri spirituellement ses fidèles de la parole du Coran. Un message était axé sur «l’éducation et enseignement des enfants » qui invite tous à jouer leur rôle pour un bon suivi  et une bonne évolution  des apprenants au cours de l’année scolaire 2021-2022.

«L’éducation et l’enseignement des enfants font partie des questions les plus importantes d’une nation mais ce sont aussi les plus grands problèmes auxquels doivent faire face les peuples dans le monde entier et en particulier dans le monde musulman» a expliqué l’Imam de la Mosquée Centrale Médine II d’Agori-Plateau d’Abomey-Calavi El-Hadj Moutawakil Boukari Malik. A l’entendre, les parents doivent se soucier de cette question et tout prévoir à son égard. La plus grande des responsabilités du musulman c’est l’éducation et l’enseignement de ses enfants. C’est grâce à l’éducation et l’enseignement que le musulman préservera son identité et sa morale religieuse. « Il fait, par ailleurs, partie du devoir du père musulman d’œuvrer de jour comme de nuit pour que ses enfants deviennent des individus cultivés et des modèles pour la communauté islamique et pour toute l’humanité. La connaissance, c’est le chemin du bonheur sur terre et dans l’au-delà. Si le parent musulman a redoublé d’efforts pour que son enfant devienne un homme cultivé et spécialisé dans un domaine, il aura pu faire gagner à son enfant un trésor inépuisable car tous les trésors sont périssables sauf le trésor de la science et de la connaissance. Chers musulmans ! L’éducation et l’enseignement font partie des affaires les plus importantes auxquelles doivent faire face les nations. L’Islam s’est attaché à l’enfant que ce soit pour son corps, son esprit ou son comportement », a fait savoir l’Imam. Pour lui, l’éducation c’est ce qui préserve l’innocence des enfants, et c’est ce qui développe leurs vocations et leurs prédispositions naturelles. L’éducation guide l’enfant vers ce qu’il y a de mieux selon une marche à suivre graduelle et progressive. « Chers frères et sœurs en islam ! Soyez donc clément envers vos enfants, allez vers eux, accompagnez-les dans les demeures et en dehors autant que vous pouvez afin qu’on ne vous les prenne point car vous soyez plein de regrets mais le regret serait inutile. Vivez avec eux leurs espoirs et leurs rêves, corrigez leurs façons de voir les choses jusqu’à ce qu’ils ressentent la chaleur et l’amour que vous leur portez. Ainsi ils prendront de vous la croyance et ils apprendront de vous les nobles conduites.  La science est le meilleur trésor que l’individu puisse offrir à ses enfants de son vivant. Surveillez donc vos enfants dans les écoles et les lycées techniques. Renseignez-vous à propos de leurs comportements et de leur résultat scolaire. Occupez-vous de leurs vêtements et leur hygiène car les enfants ressentent de la fierté quand ils s’habillent avec les meilleurs habits surtout quand cet enfant vit dans un environnement qui donne une grande importance au vestimentaire.», a ajouté l’Imam qui  souhaite  aux autorités en charge du système éducatif béninois, une année scolaire réussie au grand bonheur des enfants. Dans ce contexte marqué, par la pandémie de la Covid-19, il exhorte particulièrement chacun à continuer d’observer les mesures de prévention et les gestes barrières. Et lance un appel à l’endroit des parents d’élèves pour le soutien et le suivi des apprenants tout au long de l’année scolaire en cours.

 

Victorin Fassinou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici