L’artiste plasticien, Christian Gbégnon a choisi ce moment solennel du mois de Consommons local pour faire son Come back. En retrait depuis un certain temps, il revient avec une exposition de ses œuvres et éblouit le public au bar-restaurant  »Parking »à Fidjrossè Calvaire, depuis le 02 octobre dernier.

Ornella Gbégnon (Coll)

La première étape dont le public a eu droit, était le vernissage. Une exposition d’environ 14 œuvres qui ont épaté le public de par leur beauté et originalité. En effet, pour l’artiste, les œuvres exposées justifient bien son retour sur la scène artistique après avoir longtemps pris du recul  pour  mieux travailler ses toiles. «J’ai mis ce temps à profit  pour  me consacrer sérieusement à la réalisation de mes œuvres et c’est à travers cette exposition que je  refais surface», a t-il dit exprimant son imagination à l’aide de ‘’couleurs’’ avec la technique de la peinture à l’huile, de la gouache et de l’aquarelle, Christian Gbégnon tire l’inspiration de son vécu quotidien, de celui de son entourage et sans oublier d’autres situations diverses. Les invités sont tombés sous le charme de la technicité de l’artiste plasticien. «Le travail de Christian Gbégnon est très intéressant, en observant ses toiles avec minutie, j’ai l’impression de voir des roches. Je trouve qu’il est à féliciter car lorsqu’on utilise la peinture à l’huile, elle ne  sèche pas vite.  De plus, je trouve qu’il  y a beaucoup de profondeur dans la lecture de ses œuvres>>, a reconnu M. Yanick Sonon qui est un fils de plasticien. Choisir ce moment où le Bénin valorise ses produits locaux, c’est aussi faire la promotion de ces œuvres. Après avoir donné sa préférence à la toile ‘’Azan’’, le jeune concepteur et social manager, Mahutin Gbèdolo a invité tout le monde à choisir les œuvres issues des artistes béninois. Ce faisant, ils vont beaucoup émerger et être connus au-delà des frontières nationales afin le Bénin en tire profit. D’autres n’ont pas manqué de l’encourager. «Je connais déjà le travail de Christian. Nous avons tous été formés par l’illustre regretté Joseph Kpobli.  Je le félicite et l’encourage davantage dans cette lancée», a martelé Yves Midahuen alias Yves Midy qui est  un confrère de Christian Gbégnon. Ce dernier a dit toute sa satisfaction au terme de cette exposition qui est la première étape d’une suite très riche. Elle est placée sous le thème’’ Restitution’’.Le public peut continuer de faire d’escale au bar-restaurant’ ’Parking’’ jusqu’au 24 octobre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici