Le lundi 31 janvier 2021, le Centre « Maman Marguerite » d’Aïdjèdo à Cotonou était en liesse avec les enfants en situation difficile. Il a célébré la fête de Saint Jean Bosco, père et maître de la jeunesse, une réjouissance organisée par la Fondation Mtn. A cette occasion, une messe a été dite par le père Jonathan Pouli concélébrée par le responsable dudit Centre, le père Jocé de Luis de la Fuente Reques.

Célébrer Saint Jean Bosco pour l’Eglise catholique, est une interpellation, une louange à Dieu pour avoir suscité un homme de ce genre, de ce charisme qui s’est sacrifié pour pouvoir sauver des milliers de jeunes en situation difficile. La fête de Saint Jean Bosco a été déclarée par le Pape Jean Paul II en 1988 en raison de ce qu’il a fait non seulement pour les enfants pauvres dans le monde entier mais aussi et surtout pour la famille Salésienne. Cette célébration constitue une action de grâce pour les fidèles catholiques mais également une interpellation pour les jeunes afin qu’ils puissent donner un sens à leur vie tout en ayant la foi en Dieu que demain sera meilleur qu’aujourd’hui. Car, Saint Jean Bosco disait que chaque enfant de Dieu a quelque chose de bon en lui. Il n’y a personne qui soit totalement mauvais. Dans son homélie basée sur l’Evangile de Jésus-Christ selon Saint Mathieu, le père célébrant, Jonathan Pouli est revenu sur la vie sur terre de Saint Jean Bosco. Il a laissé entendre aux enfants abandonnés, aux enfants de la rue et enfin aux enfants déscolarisés pour ne citer que ceux là, qu’il faut avoir la foi en Dieu vu qu’il n’abandonne personne ; d’être aussi joyeux à tout instant de leur vie car, Don Bosco semait de la joie partout il passait à travers le monde entier. Le père célébrant Pouli a enfin demandé à ces enfants démunis d’être des travailleurs infatigables comme Don Bosco, fils de cultivateur et qui a appris à travailler dur tout au long de son parcours. « Chers enfants du Centre « Maman Marguerite », faites joyeusement ce que le Seigneur attend de vous ; accomplissez avec joie vos tâches quotidiennes, vos devoirs civiques et ce faisant vous aurez fait la volonté de Dieu », leur a-t-il conseillé. En conclusion, le père Jonathan Pouli a souligné que la famille est très importante pour Jean Bosco afin de pouvoir grandir normalement en société. D’où, il a créé la famille Salésienne Don Bosco pour mieux collaborer au bien de la jeunesse dans le monde entier.  Il a,  en citant Jean Bosco,   exhorté  l’assistance à chercher à aider tout le monde par leurs paroles, leurs actions et leurs prières.

La fête a été belle