L’amélioration de la qualité de l’éducation au Bénin, préoccupe l’Amaf-Bénin Ong qui a organisé  du 22 au 27 Mars 2021, à l’école primaire publique de Ségbéhoué de la commune de Djakotomè,  un stage de formation des enseignants de maternel et du primaire, une rencontre de recyclage à la formation qualifiée de la profession enseignante du Bénin à l’intention des   Inspecteurs d’enseignements et Conseillers pédagogiques. Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet « Appui au Système Educatif du Bénin par le Renforcement des Capacités des Enseignants du Primaire »  soutenu par la Direction de Développement et de la Coopération Suisse (Ddc) et la Fondation pour la Coopération Pédagogique en Afrique (Fondation Cpa).

Junior Fatongninougbo

Agir pour une éducation de qualité « Apeq ». C’est le but poursuivi par l’Ong Amaf-Bénin et la Fondation pour la Coopération Pédagogique en Afrique (Fondation Cpa) à travers le projet « Appui au Système Educatif du Bénin par le Renforcement des Capacités des Enseignants du Primaire » pour améliorer la qualité de l’éducation au Bénin. En effet,  ce projet officiellement lancé le jeudi 02 août 2018 à Porto-Novo, sous l’autorité du Maire de la Municipalité de Porto-Novo et du Représentant de l’Institut National de Formation et de Recherches en Education (Infre) s’est  poursuivi en 2019 avec le séminaire de formation des inspecteurs d’enseignement et des conseillers pédagogiques et le stage des enseignants de maternel et du primaire, sous l’autorité du Chef de la 22ème Région Pédagogique, en présence des volontaires Suisses de la Fondation Cpa. Le présent stage de formation des enseignants de maternel et du primaire  organisée à l’école primaire publique de Ségbéhoué de la commune de Djakotomè, est la session de formation de l’été 2020, retardée pour raison de la pandémie de Covid-19. Il vise un double objectif. D’une part, il entend outiller les Inspecteurs d’enseignements et Conseillers pédagogiques à la formation qualifiée de la profession enseignante du Bénin. D’autre part, entend outiller les enseignants de maternel et du primaire pour promouvoir l’approche « pédagogie active » pour l’atteinte des objectifs de l’éducation de qualité pour tous (Ept) au Bénin, dans le cadre des objectifs de l’Agenda 2030.Rappelant le contexte et les objectifs  de cette activité, le Directeur Exécutif Amaf-Bénin Ong Fataï Aina,  a indiqué que le Bénin et l’Afrique en général traversent une crise scolaire et c’est conscient de cette situation que Amaf-Bénin Ong a sollicité le soutien de la Direction de Développement et de la Coopération Suisse (Ddc) et de la Fondation pour la Coopération Pédagogique en Afrique (Fondation Cpa) pour améliorer la qualité de l’éducation des enfants béninois.  A l’entendre, pour Amaf-Bénin, les enfants ont besoin d’une éducation de qualité. Mais cela ne serait possible si le système et le contenu d’encadrement ne sont pas performants.  De ses explications, ce stage de formation est  subdivisé en deux volets : un volet de séminaire de formation des inspecteurs d’enseignements et conseillers pédagogiques (formation des formateurs) et un volet de stage des enseignants du maternel et du primaire. « Ce séminaire de recyclage des inspecteurs et conseillers pédagogiques n’est pas une session de formation, mais aussi une session de partage de connaissances et d’expérience afin de trouver des solutions en vue d’améliorer les performances des enseignants », a souligné M.  Aïna  qui a  invité les participants au respect des mesures barrières au Covid-19. Mais avant, il a remercié la Direction de Développement et de la Coopération Suisse (Ddc) et la Fondation pour la Coopération Pédagogique en Afrique (Fondation Cpa) pour leur appui technique et financier au projet.  A son tour, la  Secrétaire Générale de la Fondation  Cpa Marie-Thérèse Sautebin qui a intervenu lors de la cérémonie d’ouverture en ligne,  s’est réjouie du partenariat Cpa- Amaf. Cette coopération est  un maillon fort dans la chaine des changements grâce à l’expérience exemplaire qui s’y déroule.   Pour elle, la  formation continue des enseignants et enseignantes est l’objectif majeur de la  Fondation : apprendre à apprendre ; apprendre tout au long de la vie pour semer des graines de changement et faire de l’expérience un savoir transmissible. Elle a, pour finir,  remercié les autorités locales de Djakotomey pour leur engagement  et l’Ong Amaf- Bénin pour sa détermination.   Prenant la parole au nom des inspecteurs d’enseignement et conseillers pédagogiques séminaristes, M. Emmanuel Salami a remercié l’Ong Amaf-Bénin et la Fondation Cpa pour leur engagement dans la résolution de problème de dégradation du système éducatif du Bénin et a rassuré de la disponibilité et l’implication de ses collègues pour l’atteinte des objectifs du projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici