Les mesures préventives contre la Covid-19 au Bénin ne reçoivent pas l’assentiment de la Confédération des syndicats autonomes. La Csa-Bénin a dénoncé, lundi 25 octobre 2021 dans une déclaration, le forcing qui s’opère avec le pass vaccinal. Elle propose en lieu et place du pass vaccinal, le pass sanitaire.  Cette organisation syndicale exige également  la gratuité des tests  covid-19  pour tous les Béninois.

DECLARATION  DE LA CSA-BENIN

(Sur le forcing du gouvernement à imposer le vaccin contre la covid-19 aux travailleurs et aux populations)

Lutte contre la pandémie de la covid 19 : la CSA-Bénin exige la gratuité du test covid

En septembre de cette année, au nom de la CSA-Bénin, nous avions rendu publique une déclaration dans laquelle nous émettions une vive protestation contre la vaccination obligatoire imposée par le gouvernement pour certaines catégories de citoyens et pour l’accès aux évènements officiels. Nous avions estimé que la stratégie de lutte contre la crise sanitaire devrait être conforme aux engagements de l’État pour le respect de la dignité, de la liberté et des droits fondamentaux de la personne humaine. Nous avions également attiré l’attention du gouvernement sur le risque d’une stratégie de lutte qui s’appuierait uniquement sur une communication abusive pour la vaccination et rien que la vaccination. La stratégie doit plutôt être essentiellement basée sur la sensibilisation, la bonne information sur le respect des mesures préventives, la bonne administration des mesures de traitement, la vaccination librement consentie.

La CSA-Bénin avait recommandé au gouvernement, en lieu et place d’un PASS VACCINAL, l’instauration d’un PASS SANITAIRE qui laisse la possibilité au citoyen anti vaccin, d’utiliser un test covid négatif pour accéder aux activités officielles et à l’administration.

A l’analyse des dernières mesures prises par les membres du gouvernement dans leurs départements respectifs et bon nombre d’employeurs dans leurs entreprises, la CSA-Bénin fait les constats suivants :

  • Les autorités de notre pays persistent dans l’instauration d’un pass vaccinal en lieu et place d’un pass sanitaire qui offre le choix au citoyen anti vaccin d’exercer son droit de le refuser ;

  • Les autorités continuent de mal apprécier le refus du vaccin qu’elles assimilent à une défiance vis-à-vis des pouvoirs publics. Alors qu’il s’agit simplement de craintes légitimes de citoyens perturbés par les incertitudes, les batailles de communication et les contradictions autour des vaccins mis en service dans l’urgence imposée par la situation de pandémie ;

  • Le choix apparent laissé aux citoyens pour faire le vaccin ou le test covid est une forme de duperie indigne des autorités de notre pays. Car le coût prohibitif du test est une imposition déguisée de la vaccination qui elle, demeure gratuite ;

  • La communication et la sensibilisation sur les autres mesures de lutte contre la pandémie sont plus que jamais délaissées par le discours officiel.

Face à cette nouvelle escalade, la CSA-Bénin rappelle qu’à l’étape actuelle de la recherche sur le virus, les autorités béninoises, elles-mêmes, nous enseignent tous les jours que le test covid donne plus de garantie que le vaccin lui-même. La preuve en est que malgré le carnet de vaccination, les voyageurs, au départ et à l’arrivée, doivent se soumettre encore à l’aéroport de Cotonou à un test covid19 valide.

Dans ces conditions, il semble contradictoire de tarifer fortement un moyen de lutte fiable et de courte validité, mais de rendre gratuit, un autre moyen dont la fiabilité demeure (officiellement) discutable. Et tout cela dans un contexte social national marqué par un taux important de pauvreté et de précarité.

La CSA-Bénin dénonce une fois encore, la démarche injonctive du gouvernement sur une question de santé publique où la communication raisonnée est requise pour emporter l’adhésion du citoyen.

Elle exige la gratuité des tests Covid19 au même titre que la vaccination.

Elle invite le gouvernement à privilégier plutôt la sensibilisation et les explications pour une adhésion massive et spontanée à la vaccination.

Fait à Cotonou, le 25 Octobre 2021

                           Le Secrétaire Général de la CSA-Bénin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici