Les travaux de l’atelier d’échanges sur les actions en faveur des travailleurs migrants pour une meilleure protection face à la Covid-19 au Bénin, se sont déroulés hier jeudi 1er octobre 2020. A la Bourse du travail à Cotonou,  cette rencontre  du Réseau des Organisations Syndicales pour la Défense des Droits des Travailleurs Migrants (Rosyd-Tm), a accouché des propositions  pour d’autres actions  au profit des  travailleurs migrants au Bénin.

La meilleure protection des travailleurs  migrants face à la Covid-19 au Bénin, préoccupe  le Réseau des Organisations Syndicales pour la Défense des Droits des Travailleurs Migrants (Rosyd-Tm), dont sont membres la Csa Bénin, la Cgtb, la Cosi-Bénin, l’Unstb, la Cspib et la Csub. En témoigne la tenue de cet atelier d’échanges qu’il a organisé en partenariat avec  Pmb, Abvv-Fgtb,  Ituc-Africa, Csi-Afrique. En effet, dans le cadre d’une meilleure protection des travailleurs migrants, le Rosyd-Tm dont le Coordonnateur  est  Anselme Amoussou Sg Csa Bénin, Point focal Migration au Bénin pour les syndicats de l’Afrique,  a concocté une panoplie d’activités. Cette rencontre d’échanges fait suite à la campagne de sensibilisation que le réseau a mené  les  vendredi 25 et les samedi 26 Septembre 2020 sur les gestes utiles capables de mettre fin à la propagation du virus du nouveau Coronavirus (Covid-19)  à l’intention des travailleurs migrants des  régions d’Aplahoué et de Djrègbé. Au cours de la présente activité, les participants ont échangé sur les actions du  Rosyd-Tm, les impacts socio-économiques de la Covid-19 sur les migrants. Des échanges qui ont abouti à des propositions pour d’autres actions en faveur des travailleurs migrants. Dans son mot, à l’entame des travaux, Miguèle Houéto de Humain rights priority, a souligné l’importance que revêt cette assise.  Pour elle, cette rencontre permettra de voir clairement si les mesures sociales  prises par le  gouvernement touchent les travailleurs migrants. A l’instar du Président du Réseau des journalistes spécialistes des questions des migrants, Mme Houéto a souhaité que ces échanges contribuent réellement à la meilleure protection des migrants face à la Covid-19 au Bénin. A son tour,  le Président de l’Ur-Cedeao Laurent Kpadé qui a salué le Réseau pour l’organisation de cet atelier a  remercié la fondation Friedrich Ebert Stiftung  pour son accompagnement en faveur des migrants. Représentant la ministre des affaires sociales, Brice Cakpo, a décerné un satisfecit à Rosyd-Tm pour l’organisation de cet atelier, qui pour lui, s’inscrit dans la droite ligne des actions du Régime de Patrice Talon. Rappelant le contexte et les objectifs de la rencontre, Nèfissatou Adjin,  est revenue sur les différentes activités menées depuis un certain temps  par le réseau en faveur des migrants.  A l’entendre, le meilleur reste de la part du Rosyd-Tm pour le bien des travailleurs migrants au Bénin.

Junior Fatongninougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici