Eclairer le Bénin en développant une industrie locale de fabrication d’accessoires électriques à base d’énergie renouvelable. Ce défi que s’est lancée la Petite et moyenne entreprise Lagazel présente en Afrique (plus précisément au Burkina-Faso) depuis 2016 est aujourd’hui une réalité. On en veut pour preuve la mise en service hier jeudi 7 octobre 2021 à Porto-Novo d’un atelier de fabrication de lampes et de Kits solaires. La cérémonie placée sous le parrainage du Ministre de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou a  enregistré la participation de plusieurs personnalités.

El-Hadj Affissou Anonrin

« Fruit de la coopération entre l’entreprise Lagazel et le second Compact du Projet Millenium Challenge Acount (Mca-Bénin II), l’atelier implanté à Porto-Novo fabrique une gamme de lampes et de kits solaires pour l’éclairage, la recharge de téléphone portable et l’alimentation de petits équipements électriques », a laissé entendre M. Arnaud Chabanne, Directeur général de Lagazel/Bénin. « Notre objectif est d’accroître la valeur ajoutée locale de nos produits afin de développer l’activité économique locale mais aussi d’apporter aux clients un vrai service de proximité, a-t-il poursuivi avant de remercier les autorités de la Mairie de Porto-Novo, le gouvernement à travers le Ministère de l’énergie et ses partenaires qui ont contribué à la réalisation de ce projet structurant.

Grâce à sa présence locale, Lagazel assure ainsi le dépannage des produits solaires et développe également des activités pour le reconditionnement des batteries lithium et panneaux solaires en fin de vie. Ce qui constitue une vraie démarche d’économie circulaire qui doit permettre de réduire les émissions de CO2 par rapport au modèle de production actuel, et contribuer ainsi à un développement économique durable.

Selon les précisions apportées par M. Gabriel Dègbégni, Coordonnateur national du Mca- Bénin II, le coût total de l’initiative est de 1.150.408 dollars Us, soit environ 650,59 millions de Fcfa dont 575.175 dollars Us apportés comme cofinancement par Mca-Bénin II. La contribution du Mca-Bénin II, servira a-t-il dit, à financer les équipements de l’atelier de production, leur transport, la mise en place de quelques points de vente, l’acquisition d’une partie des composants pour la fabrication des kits solaires prévus pour être distribués dans le cadre de l’Accord de cofinancement, la communication sur le projet, l’acquisition de véhicules, de motos, d’équipements et de matériels de bureau et autres coûts liés à la gestion et suivi du projet.

Pour M. Dègbégni, ces chiffres confirment l’engagement du secteur privé à accompagner le développement du secteur de l’énergie et surtout de l’électricité hors-zone au Bénin et conforte la vision et la politique du gouvernement pour le secteur.

Cet engagement a été d’ailleurs salué par le Ministre Dona Jean-Claude Houssou qui s’est félicité de l’installation de cet atelier à Porto-Novo. Prenant à témoin le Représentant résidant au Bénin du Millenium Challenge Corporation et le Maire de la ville de Porto-Novo, il a rassuré les responsables de l’entreprise Lagazel à les accompagner dans leur volonté d’aider les Béninois à accéder à l’énergie propre. Il leur a surtout demandé que l’innovation et la qualité au meilleur coût soit au rendez-vous. Il a aussi plaidé pour qu’au-delà du transfert de compétences, on puisse aboutir au transfert de technologie dans une approche gagnant-gagnant de sorte que l’énergie renouvelable soit un véritable levier du développement du Bénin.

Tout naturellement, le Maire Charlemagne Yankoti, a salué l’avènement de cet atelier qui permettra non seulement de créer des emplois, mais aussi et surtout d’accroître la mobilisation des ressources propres de sa municipalité. Pour la petite histoire, c’est après l’adoption par le gouvernement du décret N°2018-415 du 12 septembre 2018 portant réglementation de l’électrification hors-réseau en République du Bénin que Mca-Bénin II à travers la « Facilité d’énergie propre hors-réseau » (Ocef) a lancé deux appels à propositions de projets au terme desquels 16 promoteurs ont été retenus pour le cofinancement de leurs projets. L’entreprise Lagazel fait partie de ces entreprises et le financement de l’Ocef est destiné à mettre en œuvre l’initiative « Bénin Zawoué ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici